respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

InscriptionContact
formation médicale initiale
cours Bordeaux2
formation médicale continue
cas cliniques
tabacologie
base documentaire
bibliographies

Accidents des anticoagulants

Créé le 08/11/2010 Auteur : PO. Girodet (Mis à jour le 08/11/2010)
     
     

Q 182 : Accidents des anticoagulants

  
Objectifs pédagogiques terminaux (Q 182)
1
Accidents des anticoagulants
 
 
Diagnostiquer un accident des anticoagulants
 
 
Identifier les situations d’urgence et planifier leur prise en charge

Diagnostiquer un accident des anticoagulants

Interrogatoire
   Antécédents, comorbidités, allergies
   Héparine ou AVK : date de début, indication
   Traitements associés
   Facteurs de risque d’accident hémorragique :
      sujet âgé
fréquence des pathologies associées, notamment détérioration de la fonction rénale
fréquence des associations thérapeutiques
fréquence et gravité des accidents hémorragiques, liés en particulier au risque de chute
risque d'altération des fonctions cognitives entraînant un risque d'erreur de prise
      insuffisance rénale
      héparinothérapie prolongée au-delà de la durée moyenne préconisée de 10 jours
      non-respect des modalités thérapeutiques conseillées : durées de traitement et adaptation de la dose en fonction du poids.
      association à des médicaments majorant le risque hémorragique.
   Signes d’hémorragies

Effets indésirables des anticoagulants
   Hémorragies +++
      Mineures : hématome sous-cutané, ecchymose, épistaxis, gingivorragie, saignements prolongés aux coupures…
      Majeures : hémorragie digestive (hématémèse, rectorragie), hémoptysie, hématome du psoas, hémorragie cérébrale.
   Effets indésirables spécifiques de l’héparinothérapie :
      Thrombopénie induite par l’héparine
Forme grave entre 7ème et 14ème jour
Surveillance plaquettes 2 fois / semaine
      Allergies : exceptionnelle
      Autres : ostéoporose, alopécie, hyperéosinophilie, augmentation des transaminases, hyperkaliémie

Bilan de coagulation
INR > 4 : Surdosage en anti-vitamine K
TCA > 4 : Surdosage en héparine non fractionnée

Surdosage en anticoagulant

chez un sujet asymptomatique
Prise en charge en ambulatoire
   Examen clinique
   Arrêt traitement AVK
   Vitamine K
5 mg per os (1/2 ampoule buvable forme adulte)
   Surveillance
Clinique à 24 h en consultation
Biologique : INR le lendemain

en présence de signes cliniques de gravité
Hospitalisation en milieu spécialisé
   Arrêt traitement AVK
   Conditionnement
      Administration
      Concentré de complexe prothrombinique (PPSB)
      Dose adaptée à INR selon RCP
      Vitamine K 10 mg (1 ampoule adulte)
      Privilégier la voie orale
   Surveillance
      Clinique
      Contrôle INR à 30 min
      Si INR > 1,5 : Nouvelle dose CCP selon le RCP avec contrôle INR à 6-8 h
   Bilan étiologique
      Recherche lésion sous-jacente
      Exemple : hémoptysie : Endoscopie bronchique, TDM thorax

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1