respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Global surveillance for antituberculosis-drug resistance

Créé le 11/10/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/02/2006)
     
     

Pour connaître la situation de la résistance du BK aux anti-tuberculeux au niveau mondial, et suivre son évolution, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'Union Internationale Contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires (UICTMR) ont lancé le Global Project on Anti-Tuberculosis Drug Resistance Surveillance avec 3 objectifs
Obtenir dans chaque pays ou région un échantillon de taille suffisante de tuberculeux
Séparer les patients sans traitement antérieur et les patients re-traités en distinguant les résistances primaires et secondaires
Utiliser des méthodes de laboratoire standardisées avec contrôle de qualité pour pouvoir comparer les résultats d'une région à l'autre et d'une année à l'autre.

On teste la résistance à l'isoniazide, la rifampicine, l'éthambutol et la streptomycine
Une multirésistance est définie comme une résistance à, au moins, isoniazide et rifampicine.
Une résistance acquise est définie comme une résistance observée chez un patient ayant déjà reçu antérieurement, pendant au moins un mois, un traitement anti-tuberculeux, y compris les échecs et les rechutes
Une résistance primaire est définie comme une résistance observée chez un patient sans antécédent de traitement anti-tuberculeux.

35 pays ou régions ont été intéressés sur 5 continents.

La prévalence de la résistance primaire à l'un ou l'autre des 4 médicaments varie de 2% (République Tchèque) à 40,6% (République Dominicaine) avec une médiane à 9,9%. L'ordre des prévalences médianes de résistance primaire s'établit comme suit : Isoniazide (7,3%), Streptomycine (6,5%), Rifampicine (1,8%), Ethambutol (1%).
La prévalence de la résistance acquise à l'un ou l'autre des 4 médicaments varie de 5,3% (Nouvelle Zélande) à 100% (Région de Russie) avec une médiane à 36%.
La prévalence de la multi-résistance acquise varie de 0% (Kénia) à 54,4% (Lithuanie) avec une médiane à 13%.
La prévalence de la résistance acquise aux 4 médicaments varie de 0% à 17% avec une médiane à 4,4%.

Etat des résistances en France, période 1995-1996

Résistance Isoniazide Rifampicine Ethambutol Streptomycine
primaire  (%)

0,8

0,2

0,1

4,1

primaire + acquise (%)

4,5

1,3

0,5

7,5

Réf :
Pablos-Mendez A et al. Global surveillance for antituberculosis-drug resistance, 1994-1997. N Eng J Med 1998;338:1641-9

Tuberculose

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1