respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Épidémiologie
Traitement social
Recherche des sujets contacts

Créé le 21/03/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 03/01/2006)
     
     

Interrogatoire sur : contagiosité du cas index, durée de la contagiosité, lieu de la contamination éventuelle
Groupage des contacts selon : âge, exposition au risque (domicile...), risque (enfants < 5 ans, immunodéprimés), nombre potentiel de contacts infectés

Procéder en cercles concentriques autour du cas

1/ Contacts étroits

personnes habitant sous le même toit ou 
personnes partageant la même pièce pendant de nombreuses heures par jour (famille, école, travail)

2/ Contacts réguliers
personnes partageant régulièrement le même lieu fermé
3/ Contacts occasionnels
personnes partageant à l'occasion le même lieu fermé (> 8h cumulées avec le cas index pendant la période de contagiosité)

Exemples :

Contact

École

Entreprise

Prison

Étroit

Élèves (professeur) de la même classe

Partageant le même bureau

Partageant la même cellule

Régulier

Fréquentant régulièrement le même gymnase ou la même cantine

Partageant régulièrement ses repas avec le cas

Fréquentant régulièrement le même atelier

Occasionnel Autres Autres Autres
  
La décision d'étendre le dépistage aux catégories 2 et 3 est prise en fonction
  du nombre de PIT récentes trouvées dans la catégorie
  de la présence de personnes particulièrement vulnérables dans d'autres catégories (HIV).
    
Réf
Investigations à conduire autour d'un cas de tuberculose ou de primo-infection tuberculeuse récente. BEH 1994;n°9:39-42

Lorsqu'on trouve un cas index avec examen de crachat positif à l'examen direct, le risque de trouver un autre sujet infecté est de
- 20,2% dans le premier cercle ; mais il ne s'agit pas toujours de la même souche, il ne s'agit donc pas toujours d'une contamination
- 3,7% dans le second cercle
- 0,3% dans le troisième cercle

Cas particulier : dépistage autour d'un cas en milieu de soin
personnel exposé : médecine du travail
patients exposés
    évaluation du niveau de risque : l'appréciation de la durée d'exposition repose sur l'interrogatoire du personnel et de l'encadrement ; on cherche à définir un temps de présence cumulé du personnel auprès des patients-contacts ; la démarche de prévention doit être engagée à partir à partir d'une heure de temps cumulé de contact
    on doit informer les patients-contacts, leur médecin traitant et le Centre de Lutte Anti-Tuberculeuse

Réf
Groupe de travail - Conseil supérieur d'hygiène publique de France (2004-2006). Enquête autour d'un cas de tuberculose - recommandations pratiques. Mars 2006

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1