respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Tuberculose : infection latente
Traitement
Chimioprophylaxie

Créé le 22/02/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 13/12/2011)
     
     

Le traitement de la tuberculose latente chez les personnes à fort risque de transformation en tuberculose maladie est un élément important des stratégies de contrôle et de réduction de la tuberculose.
Des travaux anciens ont montré que le risque de tuberculose maladie chez des sujets avec primo-infection tuberculeuse (PIT) latente pouvait atteindre 5 % par an pendant les 5 années suivant la PIT (Sutherland, 1982).

La chimioprophylaxie est prescrite s'il n'existe aucun signe clinique ou radiologique.

Compte tenu du faible nombre de bacilles tuberculeux présents au cours de la primo-infection asymptomatique, il est admis qu'un traitement anti-tuberculeux en monothérapie visant à stériliser ces lésions n'entraîne pas de risque de sélection de mutants résistants.
Chez les patients immuno-compétents, la chimioprophylaxie permet de réduire de plus de 80% le risque de développer une tuberculose maladie à 5 ans, par rapport au groupe placebo (Ferebee, 1969).

Chimioprophylaxie primaire
Objectif : prévenir l’infection tuberculeuse
Prescription : si il existe un risque d’infection tuberculeuse dans l’entourage (enfants, sujets âgés, immunodéprimés)
Dans le cas des sujets âgés institutionnalisés, la chimioprophylaxie peut être indiquée pour tous les pensionnaires lorsque l'un d'entre eux a été trouvé porteur d'une tuberculose bacillifère.
  
 
Chimioprophylaxie secondaire
Objectif : prévenir la progression de l’infection tuberculeuse vers la maladie
Prescription : sujet avec virage des tests cutanés suspect d’HIV, en contact étroit avec un tuberculeux, en exercice professionnel avec risque de contage,  jeune émigré de pays à forte endémie tuberculeuse
   
Indications du traitement
tout enfant < 2 ans ; tout sujet immunodéprimé ; tout sujet à risque de progression rapide vers la maladie
enfant immunocompétent (< 18 ans) 
 
IDR 15 mm ou phlycténulaire (A)
 
vaccin BCG + IDR 10-15 mm + fort risque de contamination
 
pas de BCG + IDR 10 mm ou phlycténulaire 
 
pas de BCG + IDR 5 mm + fort risque de contamination 
adulte immunocompétent (migrants en France depuis moins de 2 ans)
 
IDR 15 mm 
 
IDR 10 mm + fort risque de contamination
soignants (infection de moins de 2 ans)
usagers de drogues intraveineuses, précaires, détenus
adulte > 80 ans
 
pas de traitement d'infection tuberculeuse latente
personnes infectées par le VIH
 
si contact avec un tuberculeux quelle que soit l'IDR
 
IDR 5 mm hors vaccination ou 10 mm avec vaccination si présomption d'exposition
personnes devant recevoir un traitement par anti-TNF
  quasi disparition des tuberculoses depuis le dépistage systématique et le traitement des infections latentes
   
Traitement : pas de consensus recommandations en France
Chez l'enfant
   Rifampicine 10mg/kg/j + Isoniazide (10mg/kg/j avant 2 ans) 5mg/kg/j  x 3 mois (C)
Chez l'adulte
   Isoniazide 5mg/kg/j  x  9 mois (traitement le mieux validé)
   Rifampicine 10mg/kg/j + Isoniazide 5mg/kg/j  x 3 mois (B)
Pas de différence en terme d'efficacité, effets secondaires et mortalité entre ces 2 traitements.
Dans des contextes de difficulté thérapeutique on peut proposer : Rifapentine 900 mg + isoniazide (15-25 mg/kg ; maximum 900 mg) une fois par semaine pendant 3 mois (Sterling, 2011)
 
Rifampicine 10mg/kg/j + Pyrazinamide 20mg/kg/j  x 2 mois non recommandé en France car risque de toxicité hépatique ; ne pas utiliser en première intention 
grossesse
   recommandations habituelles ; l'allaitement n'est pas contre-indiqué
HIV
   Isoniazide 5mg/kg/j  x  9 mois (A)
Immunodépression hors HIV
   Isoniazide 5mg/kg/j  x  9 mois (Experts)
Maladies hépatiques graves
   Rifampicine 10mg/kg/j x 3 mois (Experts)
Insuffisance rénale terminale
   recommandations habituelles
 
Surveillance
Adulte avec isoniazide : transaminases le premier mois surtout si âge, alcool, post-partum, inobservance, médicaments hépatotoxiques (A)
Enfant avec isoniazide : transaminases tous les mois + information aux parents sur les signes de toxicité : douleurs abdominales, vomissements, ictère 
Interrompre le traitement si signes cliniques d'hépatotoxicité
 
Réf :
Les infections à mycobactéries tuberculeuses et non tuberculeuses. Rev  Mal Respir 1997;14:5S88 et 5S104
Tuberculosis management in Europe. Task force of ERS, WHO and the Europe Region of IUATLD. Eur Respir J 1999;14:978-92
Conférence d'experts : prise en charge de la tuberculose. Rev Mal Respir 2004;21:414-20
Ferebee SH. Controlled chemoprophyaxis trials in tuberculosis: a general review. Adv Tuberc Res 1969;17:29-106
Sterling TR, Villarino ME, Borisov AS, Shang N, Gordin F, et al; TB Trials Consortium PREVENT TB Study Team. Three months of rifapentine and isoniazid for latent tuberculosis infection. N Engl J Med 2011;365:2155-66
Sutherland I, Svandová E, Radhakrishna S. The development of clinical tuberculosis following infection with tubercle bacilli. 1. A theoretical model for the development of clinical tuberculosis following infection, linking from data on the risk of tuberculous infection and the incidence of clinical tuberculosis in the Netherlands. Tubercle 1982;63:255-68

 
Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1