respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Tabagisme
Nicotine : dépendance - manque

Créé le 12/10/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 21/09/2004)
     
     

Sommaire

  • Syndrome de sevrage
  • Critères de dépendance à la nicotine selon le DSM IV
  • Syndrome de manque selon le DSM IV
  • Caractéristiques du syndrome de sevrage

 
Le syndrome de sevrage est dû essentiellement au manque de nicotine.
Il peut être atténué voire supprimé par les substituts nicotiniques ou le bupropion.
  
Point_v.gif (865 octets) Critères de dépendance à la nicotine selon le DSM IV
  1-

tolérance : besoin d'accroître les doses consommées pour obtenir l'effet désiré ou diminution des effets à dose consommée constante

  2- symptômes de sevrage à la suite d'une période d'abstinence
  3- fumer plus, ou plus longtemps
  4- désir persistant de fumer et effort infructueux de diminution ou de contrôle de la consommation
  5- beaucoup de temps passé à fumer ou à se procurer du tabac
  6- abandon ou réduction des activités sociales, professionnelles ou de loisir à cause du tabac
  7- poursuite du tabagisme malgré la connaissance des risques pour la santé
  
3 critères sur 7 permettent de porter le diagnostic de dépendance.  
  
Point_v.gif (865 octets)  Syndrome de manque selon le DSM IV
  MiniPoint_v.gif (853 octets) humeur dépressive
  MiniPoint_v.gif (853 octets) insomnie
  MiniPoint_v.gif (853 octets) irritabilité, frustration, colère
  MiniPoint_v.gif (853 octets) anxiété
  MiniPoint_v.gif (853 octets) difficulté de concentration
  MiniPoint_v.gif (853 octets) agitation
  MiniPoint_v.gif (853 octets) ralentissement du pouls
  MiniPoint_v.gif (853 octets) augmentation de l'appétit et/ou prise de poids rapide
4 critères sur 8 suffisent à porter le diagnostic. 
Exemple de questionnaire
  
Point_v.gif (865 octets) Caractéristiques du syndrome de sevrage
  MiniPoint_v.gif (853 octets) Pulsion à fumer (par ondes), nervosité, irritabilité corrélées à l'absence d'apport de nicotine
  MiniPoint_v.gif (853 octets) Les premiers jours parfois difficultés de concentration qui finissent par disparaître
  MiniPoint_v.gif (853 octets) Un apport suffisant de substituts nicotiniques réduit le syndrome de sevrage +++
  MiniPoint_v.gif (853 octets) Cette analyse est essentielle pour ajuster les doses dès les premiers jours
  MiniPoint_v.gif (853 octets) Si le syndrome persiste et si le fumeur est très dépendant (Fagerström > 6) : augmenter la dose dès 48 heures.
En l'absence d'aide pharmacologique, le syndrome de sevrage dure en moyenne 3 à 4 semaines.

Source : Pr G Lagrue

Réf :
Programme Nicomède

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1