respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Tabagisme
In utero

Créé le 13/03/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 21/04/2014)
     
     
Il est difficile de distinguer les effets du tabagisme pendant et après la grossesse. En effet, les mères qui fument pendant la grossesse sont aussi souvent celles qui fument après la grossesse et qui ont des partenaires qui fument.
  
Le tabagisme maternel pendant la grossesse est associé à
  chez le fœtus
une hypoxie chronique
une augmentation du rythme et du débit cardiaque et une vaso-constriction à chaque inhalation de fumée de cigarette par la mère
une modification du rythme respiratoire fœtal à chaque inhalation de fumée de cigarette par la mère
une diminution des mouvements fœtaux
une modification de la croissance bronchique rapportée à la nicotine
 
chez le nouveau-né
une augmentation du taux d'IgE dans le sang du cordon
concernant le risque de développer une allergie, les connaissances sont incertaines dans la mesure où il est difficile de séparer l'effet du tabagisme in utero et passif après la naissance ; il semble, cependant, que l'exposition au tabagisme passif in utero n'ait pas d'effet sur le développement d'une sensibilisation aux pneumallergènes (Kulig, 1999 ; Lannerö, 2008), contrairement aux allergènes alimentaires (Kulig, 1999) mais on n'a tenu compte, dans cette étude, ni de la durée de l'alimentation au sein ni de l'alimentation artificielle donnée aux nouveau-nés
les mères fumeuses nourrissent leurs nouveau-nés différemment

une diminution de la production innée des cytokines des cellules présentatrices d'antigènes et une mauvaise réponse aux ligands des récepteurs toll dégradation de l'immunité innée augmentation de la sensibilité aux infections microbiennes et faible stimulation de la voie Th1 au profit de la voie Th2 et des maladies allergiques (allergènes du milieu intérieur "indoor" et alimentaires)
un plus petit poids de naissance ; plus le taux de CO expiré de la mère est élevé, plus le poids de naissance est bas (jusqu'à 700g de perte lorsque le taux de CO expiré de la mère dépasse 20ppm)
lorsque la mère est non fumeuse, le taux de CO expiré du père est inversement proportionnel au poids du nouveau-né (10 % de perte pondérale pour un taux > 20 ppm) (Delcroix, 2006)

une fonction respiratoire réduite à la naissance (débits et volumes) (Stick, 1996 ; Li, 2000)
cette réduction est rapportée à une diminution de la croissance thoracique globale, des propriétés élastiques du tissu pulmonaire, du jeu diaphragmatique 

une plus grande fréquence des infections respiratoires sifflantes pendant la première année de vie ; les nouveau-nés de mères fumeuses ont des réponses innées médiées par les TLR significativement atténuées comparés aux nouveau-nés de non fumeuses (Noakes, 2006)
une plus grande fréquence des diagnostics d'asthme fait par un médecin (Gilliland, 2001) et de symptômes respiratoires chez l'enfant (Raherison, 2007) et à l'âge adulte (Skorge, 2005)
Il est possible que se développent des effets épigénétiques transmissibles (Prescott, 2009) dans la mesure où on a pu montrer que le tabagisme de la grand-mère pendant la gestation de la mère était associé à une augmentation du risque d'asthme chez ses petits enfants (Bousquet, 2004) ; cela peut s'expliquer par une action sur les gènes qui contrôlent l'ADN avec, comme conséquence, une instabilité chromosomique et une augmentation des mutations (Breton, 2009)
Les modèles de souris font penser que le tabagisme maternel favoriserait plutôt l'asthme non atopique par épaississement de la couche musculaire lisse, dépôt de collagène autour des bronches, remodelage bronchique et développement d'une hyper-réactivité bronchique (Blacquiere, 2009)
   
  plus tard
Le tabagisme pendant la grossesse augmente le risque de
sifflements (OR : 1.39 ; IC 95 % : 1.08-1.77) et d'asthme (OR : 1.65 ; IC 95 % : 1.18-2.31) de 4 à 6 ans ; cette association ne se retrouve pas avec le tabagisme du troisième trimestre ou de la première année de vie ; le risque augmente de manière linaire avec la consommation de cigarettes pendant le premier trimestre (Neuman, 2012)
 
sifflements fréquents jusqu'à 18 ans (OR de 1.4 à 1.5 selon les tranches d'âge ; Burke, 2012) indépendamment du tabagisme passif post-natal ou d'un petit poids de naissance.
On retrouve aussi un effet sur l'incidence de l'asthme, mais qui diminue avec l'âge (OR de 1.9 à 1.2 selon les tranches d'âge ; Burke, 2012).
Une autre étude n'a pas trouvé de lien entre le tabagisme maternel uniquement pendant le premier trimestre de gestation et le risque de sifflements (Duijts, 2012).
  fonction respiratoire altérée chez le non-fumeur, sifflements et sifflements induits par l'exercice, à 14 ans ; ces résultats ne sont modifiés ni par le sexe, ni par l'atopie ou les antécédents maternels d'asthme ou d'atopie (Hollams, 2014).

L’exposition au tabagisme passif in utero est susceptible de réduire
l’amélioration spontanée liée à l’âge de la réactivité bronchique des enfants asthmatiques
les effets bénéfiques des corticoïdes inhalés sur la réactivité bronchique (Cohen, 2010).

il est possible que le tabagisme subi in utero ait un effet synergique avec le tabagisme personnel dans l'apparition d'une BPCO.
   
  

Réf :
Burke, H, Leonardi-Bee J, Hashim A, Pine-Abata H, Chen Y et al. Prenatal and passive smoke exposure and incidence of asthma and wheeze: Systematic review and mete-analysis. Pediatrics 2012;129:735-44
Cohen RT, Raby BA, Van Steen K, Fuhlbrigge AL, Celedón JC, Rosner BA, Strunk RC, Zeiger RS, Weiss ST; Childhood Asthma Management Program Research Group. In utero smoke exposure and impaired response to inhaled corticosteroids in children with asthma. J Allergy Clin Immunol 2010;126:491-7
Delcroix M et al. Grossesse et tabac : évaluation objective des effets du tabagisme par la mesure du monoxyde de carbone expiré, résultats de 13330 mesuress lors de l'accouchement. BEH 2006; 21-22:145-7
Duijts L, Jaddoe VWV, van der valk RJP, Henderson JA, Hofman A et al. Fetal exposure to maternal and paternal smoking and the risks of wheezing in preschool children - The generation R study. Chest 2012;141:876-85
Gilliland FD, Li Y-F, Peters JM. Effects of maternal smoking during pregnancy and environmental tobacco smoke on asthma and wheezing in children. Am J Respir Crit Care Med 2001;163:429-36
Gilliland FD, Berhane K, Li YF, Rappaport EB, Peters JM. Effects of early onset asthma and in utero exposure to maternal smoking on childhood lung function. Am J Respir Crit Care Med 2003;167:917-24
Hollams EM, de Klerk NH, Holt PG, Sly PD. Persistent effects of maternal smoking during pregnancy on lung function and asthma in adolescents. Am J Respir Crit Care Med 2014;189:401-7
Hylkema MN, Blacquiere MJ. Intrauterine effects of maternal smoking on sensitization, asthma, and chronic obstructive pulmonary disease. Proc Am thorac soc 2009;6:660-2
Kulig M et al. Effect of pre- and postnatal tobacco smoke exposure on specific sensitization to food and inhalant allergens during the first 3 years of life. Multicenter Allergy Study Group, Germany. Allergy 1999;54:220-8
Lannerö E, Wickerman M, van Hage M, Bergström A, Pershagen G, Nordvall L. Exposure to environmental tobacco smoke and sensitisation in children.  Thorax 2008;63:172-6
Li YF, Gilliland FD, Berhane K, McConnell R, Gauderman WJ, Rappaport EB, Peters JM. Effects of in utero and environmental tobacco smoke exposure on lung function in boys and girls with and without asthma. Am J Respir Crit Care Med 2000;162:2097-104
Neuman A, Hohmann C, Orsini N, Pershagen G, Eller E et al as part of the ENRIECO consortium. Maternal smoking in pregnancy and asthma in preschool children - A pooled analysis of eight birth cohorts. Am J Respir Crit Care Med 2012;186:1037-43
Noakes PS, Hale J, Thomas R, Lane C, Devadason SG, Prescott SL. Maternal smoking is associated with impaired neonatal toll-like-receptor-mediated immune responses. Eur Respir J 2006;28:721-9
Raherison C, Penard-Morand C, Moreau D, Caillaud D, Charpin D, Kopfersmitt C, Lavaud F, Taytard A, Annesi-Maesano I. In utero and childhood exposure to parental tobacco smoke, and allergies in schoolchildren. Respir Med 2007;101:107-17
Skorge TD, Eagan TM, Eide GE, Gulsvik A, Bakke PS. The adult incidence of asthma and respiratory symptoms by passive smoking in utero or in childhood. Am J Respir Crit Care Med 2005;172:61-6
Stick SM, Burton PR, Gurrin L, Sly PD, LeSouëf PN. Effects of maternal smoking during pregnancy and a family history of asthma on respiratory function in newborn infants. The Lancet 1996;348:1060-4

 
Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1