respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Silicose

Créé le 15/07/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 26/03/2006)
     
     
Physiopathologie
 
Silicose = pneumoconiose, fibrose pulmonaire secondaire à l'inhalation de poussières minérales renfermant de la silice sous forme cristalline.
Son apparition résulte d'un déséquilibre entre :
pénétration des particules et moyens d"épuration
toxicité de la silice et moyen de réparation
Il existe une relation dose-effet entre le risque et l'exposition
 
L'apparition d'une silicose dépend de
la qualité de la poussière
SiO2
libre
cristallisé (trois formes de silice cristalline : quartz, tridymite, cristobalite)
la taille des particules
la densité de la poussière
la durée d'exposition
la susceptibilité individuelle
 
NB : La silice amorphe
n'a pas d'effet fibrosant, mais elle peut provoquer une pneumoconiose de surcharge simple si l'exposition est importante ;
ne donne pas de BPCO a priori, mais peut provoquer des lésions des petites bronches.
 

Mode de découverte
 
Métiers exposé (mines, carrières, mais aussi bâtiment, travaux publics...)
Très longtemps asymptomatique (latence 20 - 30 ans) Fleche_v.gif (873 octets) Radiographie thoracique systématique
Clinique :
Dyspnée
Complications : Hémoptysie, Pneumothorax

 


Clinique

Toux
Dyspnée
Expectoration

Rares silicoses aiguës (empoussièrement massif)

Association avec une maladie rhumatoïde (syndrome de Caplan-Colinet)


Imagerie
 
Radiographie thoracique : examen de référence
TDM thoracique
  
 Images directes (classification du Bureau International du Travail)
  petites opacités
    punctiformes
    micro-nodulaires
    nodulaires
  opacités étendues
    confluentes
    pseudo-tumeurs
   
 Images associées
adénomégalies hilaires ± calcifiées
emphysème
pachypleurite
distension médiastinale
pneumothorax, infection

Evolution lente le plus souvent


Exploration fonctionnelle respiratoire

retentissement ?

 Au début
diminution du transfert du CO
hypoxémie d'effort

 Etat
Spirométrie syndrome restrictif
obstructif (bronchite chronique associée)
mixte (+)
Gazométrie Hypoxémie

Fibroscopie

Etude minéralogique du liquide bronchiolo-alvéolaire (LBA)

Si hémoptysie Fleche_v.gif (873 octets) cancer, BK

 


Anatamo-pathologie

2 situations
 Silicose aiguë : silicoprotéinose
Histologiquement analogue à la protéinose alvéolaire. Présence de cristaux de silicate biréfringents en lumière polarisée. Parfois associée à la présence de petits granulomes sarcoïdosiques et de quelques ébauches de nodules silicotiques.

 Silicose chronique
La phase précoce, dite cellulaire, se caractérise par l’accumulation en amas de macrophages empoussiérés le long des vaisseaux lymphatiques (plèvre, septa inter-lobulaires, axes broncho-vasculaires). L’examen en lumière polarisée met en évidence dans leur cytoplasme des cristaux biréfringents de type silicate. Ces amas vont progressivement augmenter de taille et devenir micro-nodulaires puis nodulaires (3 à 6 mm), de siège parenchymateux, pleural et ganglionnaire.
Dans un second temps peuvent apparaitre de petits granulomes de type sarcoïdosique ; les nodules vont évoluer vers la fibrose, souvent hyaline (Nodule fibro-hyalin) avec parfois des remaniements nécrotiques, puis vers la calcification.
Ces nodules peuvent parfois s’organiser en conglomérats nodulaires supra-centimétriques, pouvant alors se compliquer de cavitation et nécrose avec risque de surinfection notamment tuberculeuse (silico-tuberculose). Ces conglomérats peuvent réaliser des pseudo-tumeurs dites fibro-silicotiques.


Diagnostic positif
 
Imagerie
Poste professionnel galeries (mines, tunnels)
air libre (carrières, sablage, découpage de pierres, poterie, fonderie, briques réfractaires)

autres (exposition domestique : région avec fort taux de silice dans le sol et orages ou vents de poussière)


Diagnostic différentiel

Tuberculose miliaire
Fibrose pulmonaire idiopathique
Sarcoïdose

Lymphangite carcinomateuse
Collagénoses (polyarthrite rhumatoïde, sclérodermie)
Autres pneumoconioses


Evolution
 
Plus ou moins rapide mais
Irréversible vers Fibrose pulmonaire
Insuffisance respiratoire chronique puis l'insuffisance cardiaque droite
Peut se poursuivre longtemps malgré l'arrêt de l'exposition

Complications

 Fonctionnelles
Insuffisance respiratoire chronique

 Infectieuses
BK, Mycobactéries atypiques : incidence de la tuberculose multipliée par 3
Aspergillus
Germes banals

 Mécaniques
Pneumothorax
Emphysème
Nécrose aseptique Fleche_v.gif (873 octets) Aspergillome

 Autres
silicoprotéinose : "pneumonies" récidivantes chez les sableurs
cancer bronchique : risque plus élevé
atteinte extra-pulmonaires : liées à des particules inhalées ou ingérées puis disséminées
    nodules silicotiques dans des ganglions extra-thoraciques
    sclérodermie
    polyarthrite rhumatoïde
    LEAD
    glomérulonéphrite


Conduite à tenir
   
 Médicale
Traitement symptomatique maladie
complications
  
 Médico-légale
Déclaration
Imputabilité poste
durée d'exposition
intervalle libre
Accolade_2l.gif (870 octets) Tableau n° 25 du RG

Tableau n° 22 du RA

Réparation
Prévention      
technique individuelle    
  collective    
médicale suivi médical    
  suivi post-professionnel

 
Réf :
ATS. Adverse effects of crystalline silica exposure. Am J Respir Crit Care Med 1997;155:761-5

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1