respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Pneumopathies à éosinophiles

Créé le 26/12/2005 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 26/12/2012)
     
     

Caractérisées par une éosinophilie pulmonaire avec infiltrats, avec ou sans hyperéosinophilie.

Elles peuvent être
primitives
    PNPT aiguë à éosinophiles
    PNPT chronique à éosinophiles
secondaires (médicaments, parasites)

Pneumopathies primitives aiguës à éosinophiles
Causes
 
 
infections, fumées, tabac (début récente ou augmentation récente de la consommation), médicaments, infection VIH, idiopathique (rare)
Clinique
 
 
sujets jeunes (environ 30 ans), le plus souvent fumeurs, hommes ou femmes
 
 

apparition rapide de dyspnée quelquefois sévère, fièvre (> 38°5), toux sèche ; souvent myalgies, douleurs thoraciques, abdominales

 
 
auscultation : de normale à crépitants
Biologie : leucocytose à polynucléaires ; hyperéosinophilie rare et transitoire ; taux d'IgE souvent élevé (< 2000 KU/L)
EFR/GdS : hypoxémie ; obstruction distale ; restriction (rarement mesuré avant traitement)
Imagerie : RT mais surtout TDM thorax : épanchements pleuraux ; images parenchymateuses variables, diffuses, bilatérales, jamais périphériques, évoquant un oedème pulmonaire
LBA : hyperéosinophilie (30-50 %)
Traitement : corticothérapie systémique (réponse rapide et importante) ; initial : 60-125 mg méthylprednisolone IV x 4/j ; sevrage progressif sur 2-12 semaines ; quelquefois évolution spontanément favorable
Réf :
Uchiyama H, Suda T, Nakamura Y, Shirai M, Gemma H, Shirai T, Toyoshima M, Imokawa S, Yasuda K, Ida M, Nakano Y, Inui N, Sato J, Hayakawa H, Chida K. Alterations in Smoking Habits Are Associated With Acute Eosinophilic Pneumonia. Chest 2008;133:1174-80
 
Pneumopathies primitives chroniques à éosinophiles
Clinique
  plutôt 5ème décade ; 1 femme pour 2 hommes ; tabagisme rare
ascension thermique progressive sur une très longue période
toux, amaigrissement, sueurs nocturnes, dyspnée
co-morbidités/antécédents allergiques fréquents (asthme, rhinite) non fumeurs le plus souvent (environ 90 %)
  auscultation : crépitants bilatéraux
Biologie
  hyperéosinophilie
IgE élevées mais < 2000 KU/L
EFR/GdS
  1/3 normal ; 1/3 obstruction ; 1/3 restriction
  hypoxémie
Imagerie : TDM thorax : infiltrats denses, verre dépoli, opacités réticulaires, bilatéraux, périphériques ; adénopathies médiastinales dans 50 % des cas
LBA : hyperéosinophilie (moyenne : 50 %)
Anatomo-pathologie : sur biopsie bronchiques, trans-bronchique, par thoracoscopie ou chirurgie : éosinophiles et oedème dans les espaces inter-alvéolaires et les bronchioles
Traitement : corticothérapie systémique (effet complet et rapide) ; initial : 40-60 mg/j prednisolone ; sevrage jusqu'à la dose minimum efficace

Caractéristiques des pneumopathies à éosinophiles (Bath, 2012)

 
Pneumopathies à éosinophiles
chronique
aiguë
Etiologie idiopathique, médicaments, parasites idiopathique idiopathique, fumée de tabac, médicaments
Durée 1-2 sem plusieurs semaines, mois 1-5 jours
Insuf respir jamais très rare fréquent
Eosinophilinémie augmentée augmentée normale
LBA éosinophiles éosinophiles éosinophiles, lymphocytes, neutrophiles
Imagerie infiltrats labiles infiltrats périphériques infiltrats diffus, lignes de Kerley B
Pleurésie rare rare fréquente
Traitement inutile plusieurs années 2-12 sem
Rechutes rare fréquent rare

 

Réf :
Bath NY, Allen JM. Update on eosinophilic lung disaese. Semin Respir Crit Care Med 2012;33:555-71

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1