respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Pleuroscopie/thoracoscopie
Procédure infirmière

Créé le 15/07/1999 Auteur : JM. Vernejoux (Mis à jour le 25/11/2008)
     
     

Sommaire

  • Définition de la pleuroscopie
  • Déroulement de la pleuroscopie

La procédure décrite ci-dessous est une suggestion qui doit être adaptée à chaque contexte médical.

Définition de la pleuroscopie

Introduction dans la cavité pleurale d’un système optique rigide permettant de réaliser des biopsies de la plèvre sous contrôle de la vue et/ou une symphyse pleurale en cas d’épanchement aérique (pneumothorax) ou liquidien (pleurésie) récidivant examen à visée diagnostique ou thérapeutique.
Durée : 90 minutes environ. 
Anesthésie Générale.

Déroulement de la pleuroscopie

Préparation de la salle (cf Fiche Matériel pour Pleuroscopie)
Accueil du patient (patient à jeun, vêtu d’une chemise d’opéré, prothèse dentaire enlevée)

Installation du patient (décubitus latéral du côté opposé au côté opéré ; coussin dans le creux axillaire, un cale dos, un cale pubien. Une voie veineuse est mise en place au niveau du bras opposé au côté opéré ; ce bras allongé est maintenu sur un repose bras. Un arceau est installé à la tête afin d’y poser le champ. Des champs pliés ou des carrés de gélose synthétique sont mis en place au niveau des points d’appui pour diminuer la pression et éviter l'ischémie locale.

L’IDE 
se lave les mains puis procède à la désinfection de l’hémithorax opéré à la Bétadine° dermique 10% ou à l’Hibitane Champ° en cas d’allergie à l’iode.
se lave les mains puis procède à l’habillage stérile du médecin et de l’aide-opératoire
présente ensuite le matériel stérile au médecin
Alèze (table pont)
Champs stériles
Boite pleuroscopie (±  trocard de Boutin)
L'IDE remplit les 3 cupules de 
Bétadine° dermique 10% ou d’Hibitane Champ° en cas d’allergie à l’iode
Xylocaïne° 1% : 1 flacon de 20 mL 
Mercryl-Laurylé°

le matériel pour l’anesthésie locale pratiquée au point de ponction, le matériel d’aspiration (surveillance du niveau du bocal pour changement éventuel) et branche la vidéo.

s’occupe des prélèvements
présente
le matériel de talcage
les drains, valves anti-retour et d’aspiration
les ligatures
les pansements
s’occupe de l’envoi des prélèvements.
rassemble le matériel, le nettoie et l’envoie à la stérilisation.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1