respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Infections ORL
Infections respiratoires basses communautaires
Prescription des antibiotiques en pratique courante
RMO

Créé le 15/07/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 08/09/2006)
     
     

Sommaire


 

 Arrêté du 28 mars 1997 - JO du 29 mars 1997

Ces références s'appliquent aux infections de la sphère ORL et respiratoire en pratique quotidienne chez l'enfant ou l'adulte sans facteur de risque ni terrain particulier(*) (**), à l'exclusion des otites, sinusites, épiglottites, bronchiolites du nourrisson, dans leurs formes aiguës.

Elles concernent :

les infections aiguës saisonnières présumées virales : rhinites, rhinopharyngites, bronchites aiguës, trachéites et laryngites, lorsqu'elles sont justiciables d'une antibiothérapie ;

les angines non récidivantes
les pneumopathies aiguës chez l'adulte sain.
 
Il n'y a pas lieu
1/ d'utiliser une association amino-pénicillines - inhibiteurs des ß-lactamases
2/ d'utiliser les fluoroquinolones systémiques
3/ d'utiliser les céphalosporines de deuxième et troisième génération
4/

d'instaurer un traitement par corticoïdes en association à l'antibiothérapie générale, sauf urgence, dans les situations où un oedème inflammatoire peut mettre une fonction vitale en danger

5/

d'instaurer un traitement par AINS à dose anti-inflammatoire en association à l'antibiothérapie générale, sauf composante inflammatoire importante. L'aspirine et les AINS antalgiques et antipyrétiques (à faible posologie) ne sont pas concernés.


(*) facteurs de risque :

1/ Dans la rhino-pharyngite de l'enfant : otites dans les antécédents, particulièrement lorsqu'elles ont commencé tôt dans la vie de l'enfant, otite séreuse pré-existante à la rhinopharyngite ;

2/  Dans les pneumopathies communautaires (c'est à dire acquises en dehors du milieu hospitalier) :
soit présence d'au moins deux parmi les facteurs de risque suivants
âge supérieur à 65 ans

co-morbidité associée telle que le diabète sucré mal équilibré, insuffisance rénale, insuffisance respiratoire, BPCO, insuffisance cardiaque congestive, hospitalisation antérieure dans l'année, vie en institution, alcoolisme, drépanocytose ...

soit présence d'un des facteurs de risque suivants

immunodépression : corticothérapie prolongée par voie générale dans les six derniers mois, chimiothérapie anti-cancéreuse dans les six derniers mois, splénectomie, sida ...

étiologie à haut risque : pneumopathie post-grippale ou de déglutition, facteurs d'inhalation, pneumopathie sur obstruction.

Recommandation de l'Agence du Médicament

Synthèse : RMO / Agence du Médicament

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1