respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Cancer bronchique primitif non à petites cellules Radiothérapie curative

Créé le 28/02/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 18/07/2006)
Révisé le 11/02/2003 I. Martel-Lafay  
     

Sommaire


 

STADES III A, B

Arguments
pour : augmentation du contrôle loco-régional
  les répondeurs vivent plus longtemps que les non-répondeurs
  la seule chance d'une survie prolongée réside dans le traitement
  le traitement améliore la qualité de vie des patients
contre la plupart des patients développent des métastases
 
Critères de la radiothérapie
dose totale
dose par fraction
nombre de fractions par jour
nombre de fractions par semaine
traitement continu ou séquentiel
 
Traitement de référence : radiothérapie en continu
dose totale : 60 à 74 Gy
2 Gy par fraction
1 fraction par jour
5 fractions par semaine
durée totale du traitement : 6 à 7,5 semaines
 
indications : tout patient relevant d'une radiothérapie curative
 
Autres types de radiothérapie :
Split course
2,5 à 4 Gy par fraction
1 fraction par jour ; 5 fractions par semaine
durée totale du traitement : 1 à 2 semaines de traitement, 2 à 3 semaines de repos, 1 à 2 semaines de traitement
 
indications : patients à courte espérance de survie ; visée palliative et symptomatique
 
Hypofractionnement
dose totale : 50 à 65 Gy
3 Gy par dose
1 à 3 fractions par semaine
 
indications : patients à courte espérance de survie ; visée palliative et symptomatique
 
Hyperfractionnement et hyperfractionnement accéléré (CHART : Continuous Hyperfractionated Accelerated RadioTherapy)
dose totale : 50 à 65 Gy
1,5 Gy par dose
2 à 3 fractions par jour
  avantage en survie uniquement pour les carcinomes épidermoïdes
  effets secondaires plus marqués (dysphagie et fibrose pulmonaire de grade 3)
 
difficultés de pratiquer les irradiations les week-ends CHARTWEL (CHART with WeekEndLeave)
abandonné en France car n'a jamais été comparée à une RT conformationnelle à forte dose et problème du bifractionné en terme de moyens humaisn et techniques

Résultats


n

Dose

survie (%)



Gy/fr

1 an 3 ans 5 ans
Stade IIIA et B




Coy (1980) 141

50/20

57 26 10
RTOG (1987) 278

40/20-60/30

40 15 6
Maryland (1988) 150

60/12-60/30

56 15
Newaishy (1989) 163

50-55/20-30

45 10 7
SECG (1990) 104

60/30

31 13 3
Au total, pas de différence de survie entre les différentes techniques utilisées

survie médiane 8 à 10 mois

taux de survie à 3 ans, 10 à 20%
 
Réf:
Hazuka MB, Bunn PA. Controversies in the nonsurgical treatment of stage III non-small cell lung cancer.Rev Respir Dis1992;145:967-77
Lally BE, Zelterman D, Colasanto JM, Haffty BG, Detterbeck FC, Wilson LD. Postoperative radiotherapy for stage II or III non-small-cell lung cancer using the surveillance, epidemiology, and end results database. J Clin Oncol 2006;24:2998-3006
Mehta MP, Tannehill SP, Adak S, Martin L, Petereit DG, Wagner H, Fowler JF, Johnson D. Phase II trial of hypefractionated accelerated radiation therapy for nonresectable non-small cell lung cancer: results of Eastern Cooperative Oncology Group 4593.J Clin Oncol1998;16:3518-23
Payne DG. Le rôle de la radiothérapie dans le cancer bronchopulmonaire.Rev Mal Resp1993;10:401-22
Perez CA, Stanley K, Grundy G, Hanson W, Rupin P, Kramer S et al. Impact of irradiation technique and tumor extent in tumor control and survival of patients with unresectable non-oat cell carcinoma of the lung: Report by the Radiation Therapy Oncology Group.Cancer1982;50:1091-9
PORT Meta-analysis Trialists Group . Postoperative radiotherapy in non-small-cell lung cancer: systematic review and meta-analysis of individual patient data from nine randomised controlled trials.  Lancet 1998;352:257-63
Saunders M, Dische S, Barrett A, Harvey A, Gibson D, Parmar M. Continuous hyperfractionated accelerated radiotherapy (CHART) versus conventional radiotherapy in non-small cell lung cancer: a randomised multicenter trial. CHART steering committee.Lancet1997;350:161-5
Standards, options et recommandations pour la prise en charge thérapeutique des patients atteints d'un cancer broncho-pulmonaire primitif non à petites cellules localement avancé.Bull Cancer2001;88:369-87
van Dijck JA, Festen J, de Kleijn EM, Kramer GW, Tjan-Heijnen VC, Verbeek AL. Treatment and survival of patients with non-small cell lung cancer Stage IIIA diagnosed in 1989-1994: a study in the region of the Comprehensive Cancer Centre East, The Netherlands. Lung Cancer2001;34:19-27

Radio-chimiothérapie

Radiothérapiepost-opératoire (N2)
Son intérêt reste discuté.
Son effet négatif diminue du stade I au stade III et de N0 à N2 mais il n'est pas certain qu'elle améliore la survie des cancers bronchiques de stade IIIA (N2).
L'adjonction d'une chimiothérapie ne modifie pas la médiane de survie.

Réf:
Keller SM, Adak S, Wagner H, Herskovic A, Komaki R, Brooks BJ, Perry MC, Livingston RB, Johnson DH. A randomized trial of post-operative adjuvant therapy in patients with completely resected stage II or IIIA non-small cell lung cancer. Eastern Cooperative Oncology Group.N Eng J Med2000;343:1217-22.
LallyBE, Zelterman D, Colasanto JM, Haffty BG, Detterbeck FC, Wilson LD. Postoperative radiotherapy for stage II or III non-small-cell lung cancer using the surveillance, epidemiology, and end results database. J Clin Oncol 2006;24:2998-3006
Port Meta-Analysis Trialists Group. Postoperative radiotherapy in non-small cell lung cancer: systematic review and meta-analysis of individual patient data from nine randomised control trials.Lancet1998;352:257-63.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1