respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Chirurgie
Sevrage tabagique

Créé le 02/11/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 23/02/2010)
     
     

Sommaire

  • Tabagisme actif
  • Tabagisme passif

Le sevrage tabagique est impératif lorsque le traitement du cancer bronchique se fait en intention curative.

Tabagisme actif

Chez les patients atteints de cancers non à petites cellules diagnostiqués à un stade précoce (Parsons, 2010)
il aggrave le pronostic à tous les temps de la prise en charge chirurgicale.
il augmente le risque de rechute et de mortalité toutes causes ; il réduit de moitié la survie à 5 ans.

Réf :
Parsons A, Daley A, Begh R, Aveyard P. Influence of smoking cessation after diagnosis of early stage lung cancer on prognosis: systematic review of observational studies with meta-analysis. BMJ 2010;340:b5569
Sardari Nia P, Weyler J, Colpaert C, Vermeulen P, Van Marck E, Van Schil P. Prognostic value of smoking status in operated non-small cell lung cancer. Lung Cancer 2005;47:351-9
Vaporciyan AA, Merriman KW, Ece F, Roth JA, Smythe WR, Swisher SG, Walsh GL, Nesbitt JC, Putnam JB Jr.  Incidence of major pulmonary morbidity after pneumonectomy: association with timing of smoking cessation. Ann Thorac Surg 2002;73:420-5

Chez les patients atteints de cancer à petites cellules limité, ayant subi un traitement à visée curative,
la survie à 2 ans est plus faible chez ceux qui continuent à fumer (Videtic, 2005 ; Pardsons, 2010)
le risque relatif de second cancer primitif  était, au-delà de 2 ans,
- chez ceux qui ont arrêté de fumer au moment du diagnostic : 11 (4.4-23),
- chez ceux qui ont continué à fumer : 32 (12-69).

Tabagisme Nombre de seconds cancers observés Risque relatif 
(IC 95%)
Sevré (n = 43) 7 11 (4,4 - 23)
Poursuivi (n = 12) 6 32 (12 - 69)
Réf :
Richardson GE et al. Smoking cessation after successful treatment of small-cell lung cancer is associated with fewer smoking-related second primary cancers. Ann Intern Med 1993;119:383-90
Parsons A, Daley A, Begh R, Aveyard P. Influence of smoking cessation after diagnosis of early stage lung cancer on prognosis: systematic review of observational studies with meta-analysis. BMJ 2010;340:b5569
Videtic GM, Truong PT, Ash RB, Yu EW, Kocha WI, Vincent MD, Tomiak AT, Dar AR, Whiston F, Stitt LW. Does sex influence the impact that smoking, treatment interruption and impaired pulmonary function have on outcomes in limited stage small cell lung cancer treatment? Can Respir J 2005;12:245-50

Tabagisme passif

Il augmente l'importance des symptômes et dégrade la qualité de vie du malade guéri.

Réf :
Sarna L, Evangelista L, Taskin D, Padilla G, Holmes C, Brecht ML, Grannis F. Impact of respiratory symptoms and pulmonary function on quality of life of long-term survivors of non-small cell lung cancer. Chest 2004;125:439-45

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1