respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Cancers bronchiques
Chimiothérapie de maintenance

Créé le 01/01/2011 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 02/10/2012)
     
     

S'applique aux cancers bronchiques non à petites cellules qui ne sont pas en progression après chimiothérapie.

Elle peut être de 2 types
poursuite d'une des molécules qui accompagnent le sel de platine
changement pour une autre molécule immédiatement après une chimiothérapie d'induction

Maintenance par continuité
Paclitaxel : pas d'indication
Gemcitabine : pas de différence de survie
Bevacizumab : pas de données permettant de conclure à l'utilité du médicament
Cetuximab : pas d'avantage démontré

Maintenance avec changement
Vinorelbine : pas de différence avec la surveillance
Docetaxel : pas de différence de survie que le médicament soit donné immédiatement après la fin de la polychimiothérapie ou plus tard
Pemetrexed : petit bénéfice de survie chez les patients avec une histologie non épidermoïde
Gefitinib : prolongation possible de la survie dans les adénocarcinomes
Erlotinib : amélioration significative de la survie sans progression chez les malades mutés pour l'EGFR

On ne connaît pas de facteurs certains prédictifs d'un effet du traitement de maintenance ni quel type de maintenance il faut choisir.

Un essai récent randomisé (Pérol, 2012) comparant une maintenance par continuité avec gemcitabine, une maintenance avec changement avec erlotiinib versus une observation a montré que :
la gemcitabine et l'erlotinib prolongeaient la survie sans progression comparés à l'observation (3.8 vs 1.9 mois, p < 0.001 ; 2.9 vs 1.9 mois, p = 0.003 ; respectivement)
ces résultats ne s'accompagnaient pas d'une augmentation de la durée de survie, comparés à l'observation.

Réf
Pérol M, Chouaid C, Pérol D, Barlési F, Gervais R et al. Randomized, phase III study of gemcitabine or erlotinib maintenance therapy versus observation, with predefined second-line treatment, after cisplatin-gemcitabine induction chemotherapy in advanced non-small-cell lung cancer. J Clin Oncol 2012;30:3516-24
Kim YH, Mishima M. Maintenance chemotherapy for non-small-cell lung cancer. Cancer Treat Rev 2011;37:505-10

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1