respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

BPCO
Comment traiter les conséquences de l'obstruction ?

Créé le 15/07/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 17/09/2006)
     
     

Sommaire

  • L'hypoxémie
  • L'hypetension artérielle pulmonaire et le coeur pulmonaire
  • L'hypercapnie

1/ L'hypoxémie

Les anomalies du rapport ventilation/perfusion, souvent précoces et méconnues chez ces patients, sont responsables des premières anomalies gazométriques et principalement de l'installation de l'hypoxémie. Si, une fois l'obstruction traitée, l'hypoxémie reste importante (de 55 à 60 mm Hg) le bismésilate d'almitrine peut améliorer d'une façon active ces inégalités, améliorer la PaO2 et diminuer la dyspnée. En dessous de ce chiffre en état stable, c'est le diagnostic d'IRCG et l'indication de l'oxygénothérapie de longue durée (OLT).

2/ L'hypertension artérielle pulmonaire et le cœur pulmonaire

Ils sont secondaires à l'hypoxémie, donc à l'obstruction bronchique. Une fois la ventilation optimisée :
Point_v.gif (865 octets) diminuer la précharge cardiaque droite
 diminuer la masse sanguine circulante : diurétiques ; attention à l'hypokaliémie qui peut être majorée par la théophylline et les ß2-agonistes
 diminuer la polyglobulie
Point_v.gif (865 octets) améliorer les conditions gazométriques du fonctionnement cardiaque : OLT
Point_v.gif (865 octets) diminuer la post-charge cardiaque droite (vasoconstriction hypoxique) : OLT

La digoxine n'a d'intérêt que s'il y a une insuffisance cardiaque gauche associée.

3/ L'hypercapnie

Elle est, en général, bien tolérée. La désobstruction en est la thérapeutique de choix. La ventilation assistée peut être utile.

Voir : BPCO

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1