respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

BPCO
Épidémiologie

Créé le 26/06/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 12/03/2010)
     
     

 
Difficile à connaître précisément du fait de
hétérogénéité des populations étudiées (générales, "ciblées", tranches d'âge retenues...)
hétérogénéité des méthodes (symptômes, diagnostic médical, spirométrie...)
méconnaissance par les malades, les médecins et les partenaires de santé
sous-estimation de la sévérité par les malades qui la rapporte à leur tabagisme avec un sentiment de culpabilité
anxiété et dépression qui modifient la perception de la maladie et la qualité de vie avec moins d'adhésion au traitement, plus d'exacerbations, plus de délai de réaction lorsque les symptômes s'aggravent.
  
   
Incidence : sur 25 ans, 21 % de BPCO modérées et 3,6 % de BPCO sévères chez les sujets à fonction respiratoire normale fumant au début de l'étude (Lokke, 2006).
L’incidence des BPCO est notable (2,8 cas/1000/an) même chez les jeunes (20-44 ans). La présence d’une toux/expectoration chronique identifie un sous-groupe de sujets avec un fort risque (x 3/sujets asymptomatiques) de développer une BPCO indépendamment des habitudes tabagiques (De Marco, 2007).
Semble se stabiliser chez l'homme et augmenter chez la femme.
  
Au total : 

le diagnostic de BPCO est généralement fait après 40 ans chez des sujets fumeurs depuis plusieurs décades

la bronchite chronique touche 1 homme sur 5 de plus de 40 ans ; dans 10 à 20 % des cas, cette bronchite chronique évoluera cliniquement vers une BPCO

sexe ratio : 1 femme pour 5 hommes

si on assimile tabagisme et bronchite chronique, on compte en France environ 15 000 000 de bronchitiques chroniques (33 % de fumeurs chez 45 106 adultes). 

si on considère qu'environ 20 % des bronchitiques chroniques sont porteurs d'une BPCO, on compte en France environ 3 106 BPCO.
obstruction légère : 7-8 % ; modérée : 6-7 % ; sévère : 6 %
restriction : environ 8 %
on estime que 105 patients insuffisants respiratoires chroniques graves (IRCG) relèvent d'une oxygénothérapie à long terme (OLT)
le sous-diagnostic s'accroît avec l'âge (... et le risque de BPCO aussi)

nécessité d'un diagnostic précoce par le médecin généraliste (Walker, 2006) : questionnaires standardisés (Van Schayck, 2005), scores (Price, 2006) permettant de justifier l'indication d'une spirométrie ; mini-spiromètres électroniques
dépistage dans les populations à risque (fumeurs 40 ans, tabagisme 10 paquet/années)
Intérêt : information du malade et proposition de sevrage tabagique dont le taux de succès croît avec la sévérité de l'obstruction bronchique.

 
Réf :
de Marco R, Accordini S, Cerveri I, Corsico A, Anto JM , Künzli N, Janson C, Sunyer J, Jarvis D, Chinn S, Vermeire P, Svanes C, Ackermann-Liebrich U, Gislason T, Heinrich J, Leynaert B, Neukirch F, Schouten JP, Wjst M, Burney P. Incidence of Chronic Obstructive Pulmonary Disease in a Cohort of Young Adults According to the Presence of Chronic Cough and Phlegm. Am J Respir Crit Care Med 2007;175:32–9
Price DB, Tinkelman DG, Nordyke RJ, Isonaka S, Halbert RJ; COPD Questionnaire Study Group. Scoring system and clinical application of COPD diagnostic questionnaires. Chest 2006;129:1531-9
Renwick DS, Connolly MJ. Prevalence and treatment of chronic airways obstruction in adults over the age of 45. Thorax 1996;51:164-8
Stang P, Lydick E, Silberman C, Kempel A, Keating ET. The prevalence of COPD – Using smoking rates to estimate disease frequency in the general population. Chest 2000;117:354S-9S
van Schayck CP, Halbert RJ, Nordyke RJ, Isonaka S, Maroni J, Nonikov D. Comparison of existing symptom-based questionnaires for identifying COPD in the general practice setting. Respirology 2005;10:323-33
Walker PP, Mitchell P, Diamantea F, Warburton CJ, Davies L. Effect of primary-care spirometry on the diagnosis and management of COPD. Eur Respir J 2006;28:945-52
  
Morbidité importante
qualité de vie : diminution notable, même chez ceux qui ne perçoivent pas de dyspnée d'effort
la dépression est fréquente et peu traitée chez ces malades (Fan, 2007)
 
on compte 1.7 exacerbations/patient vu en consultation/an ; elles représentent entre 70.000 et 110.000 séjours hospitaliers en 2007 et 19 % du coût total des soins (Furhman, 2010)

consommation de soins importante : consultations médicales ; prescriptions (médicaments, examens complémentaires) ; urgences ; hospitalisations (5 % des hospitalisations)  ; réanimation

2ème cause d'invalidité
coût sanitaire et social pour un malade BPCO (2004) : 
coût direct (prise en charge) : 530 €/an ; coût indirect (perte de productivité) : 1078 €/an
BPCO légères : 289 €/an ; BPCO sévères : 2882 €/an
La morbidité liée à la BPCO est aggravée par le nombre des co-morbidités qui augmente avec l'âge
Réf :
Fan VS, Ramsey SD, Giardino ND, Make BJ, Emery CF, Diaz PT, Benditt JO, Mosenifar Z, McKenna R Jr, Curtis JL, Fishman AP, Martinez FJ; for the National Emphysema Treatment Trial (NETT) Research Group. Sex, depression, and risk of hospitalization and mortality in chronic obstructive pulmonary disease. Arch Intern Med 2007;167:2345-53
Felker B, Katon W, Hedrick SC, Rasmussen J, McKnight K, McDonnell MB, Fihn SD. The association between depressive symptoms and health status in patients with chronic pulmonary disease. Gen Hosp Psychiatry 2001;23:56-61
Furhman C, Delmas MC pour le groupe épidémiologie et recherche clinique de la SPLF. Rev Mal Respir 2010;27:160-8
Heijdra YF, Pinto-Plata VM, Kenney LA, Rassulo J, Celli BR. Cough and phlegm are important predictors of health status in smokers without COPD. Chest 2002;121:1427-33
Piperno D, Huchon G, Pribil C, Boucot I, Similowski T. The burden of COPD in France: results from the confronting COPD survey. Respir Med 2003;97:S33-42 
Rennard S, Decramer M, Calverley PMA, Pride NB, Soriano JB, Vermeire PA, Vestbo J. Impact of COPD in North America and Europe in 2000: subjects' perspective of confronting COPD International Survey. Eur Respir J 2002;20:799-805
Schrier AC, Dekker FW, Kaptein AA, Dijkman JH. Quality of life in elderly patients with chronic nonspecific lung disease seen in family practice. Chest 1990;98:894-9
van Manen JG, Bindels PJ, IJzermans CJ, van der Zee JS, Bottema BJ, Schade E. Prevalence of comorbidity in patients with a chronic airway obstruction and controls over the age of 40. J Clin Epidemiol 2001;54:287-93
  
  
Facteurs de risque connus
   
Co-morbidités
  Les BPCO de stade 3 ou 4 de GOLD ont plus souvent
des maladies cardio-vasculaires (OR : 1.7 ; IC 95 % : 1.3-2.4)
un diabète (OR : 1.6 ; IC 95 % : 1-3.2)
une hypertension (OR : 1.6 ; IC 95 % : 1.4-1.9)
Les co-morbidités sont associées à un plus fort taux d'hospitalisation et de mortalité.
   
   
Réf :
Anto JM, Vermeire P, Vestbo J, Sunyer J. Epidemiology of chronic obstructive pulmonary disease. Eur Respir J 2001;17:982-94
Buist S, McBurnie MA, Vollmer WM, Gillespie S et al. International variation in the prevalence of COPD (The BOLD study): a population-based prevalence study. Lancet 2007;370:741-50
Chapman KR, Mannino DM, Sorlano JB, Vermeire PA, Buist AS et al. Epidemiology and costs of chronic obstructive pulmonary disease. Eur Respir J 2006;27:188-207
Lokke A, Lange P, Scharling H, Fabricius P, VestboJ. Developing COPD: a 25 years follow up study of the general population. Thorax 2006;61:935-9
Zielinski J, Bednarek M, Gorecka D, Viegi G, Hurd SS et al. Increasing COPD awareness. Eur Respir J 2006;27:833-52
   
Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1