respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Asthme
Pronostic

Créé le 10/07/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 15/01/2008)
     
     

  
Les symptômes de l'asthme peuvent ils disparaître ? OUI
      

Chaque point représente 1% des sujets de l'échantillon ; point noir : présence de symptômes ; point clair : absence de symptômes (Strachan, 1996)

       

Chez l’enfant : environ 50 % des enfants asthmatiques voient leur asthme disparaître à la puberté ; en fait, la majorité de ces asthmes disparaît avant l'âge de 7 et les 3/4 des enfants qui ont eu des sifflements avant l'âge de 2 ans ne sifflent plus à l'âge de 11 ans.

          

Chez l’adolescent et l’adulte jeune (11-44 ans) :
à 11 ans, les symptômes ont disparu chez 72 % de ceux qui en avaient encore à 7 ans ; mais il réapparaissent chez 4 % de ceux qui les avaient perdu.
à 23 ans, 81 % de l'échantillon sont sans symptômes.
à 33 ans, 73 % n'ont pas de symptômes mais ceux-ci sont réapparus chez 11% de ceux qui les avaient perdu à 7 ans.
Les ¾ des adolescents asthmatiques qui ont peu de symptômes restent dans la même situation ou voient disparaître leur asthme à l’âge adulte ; à l’inverse 70 % de ceux qui ont un asthme permanent restent asthmatiques à l’âge adulte (Panhuysen, 1997).

  

Au delà : le taux de guérison diminue avec l'âge pour atteindre 1 à 2% par an, plutôt chez ceux qui ont un asthme léger, qui ont arrêté de fumer ou qui ont un asthme récent (Rönmark, 1999 ; Holm, 2007).

    
L'hyper-réactivité bronchique peut elle disparaître ? OUI
   
Chez l’adolescent et l’adulte jeune (13-44 ans) : après 25 ans de suivi d'adolescents asthmatiques avec peu de symptômes
21% n’ont plus d’hyper réactivité bronchique, 
25% ont un VEMS normal, 
11% n’ont plus aucune anomalie fonctionnelle et peuvent être considérés comme guéris de leur asthme (Panhuysen, 1997).
       
Quels sont les facteurs qui peuvent faire craindre la persistance ou la réapparition d'un asthme ?
  

chez l’enfant : sexe féminin ; atopie ; fonction respiratoire diminuée à bas volume pulmonaire ; sévérité de l'obstruction bronchique avant l'âge de 2 ans (Devulapalli, 2008) ; père ou mère avec antécédents d’asthme ; apparition de l’asthme après l’âge de 2 ans ; crises d’asthme fréquentes ; consommation de soins dans l'année suivant le diagnostic (To, 2007).

chez l'adolescent et l’adulte : délai plus long entre l’apparition des symptômes et la mise en place d’un traitement adapté ; atopie ; tabagisme.

  
Une maladie plus légère et un traitement plus précoce sont des facteurs prédictifs positifs d’une disparition de l’asthme.
  

Réf :
Devulapalli CS, Carlsen KC, Håland G, Munthe-Kaas MC, Pettersen M, Mowinckel P, Carlsen KH. Severity of obstructive airways disease by age 2 years predicts asthma at 10 years of age. Thorax 2008;63:8-13
Holm M, Omenaas E, Gíslason T, Svanes C, Jögi R, Norrman E, Janson C, Torén K on behalf of the RHINE study group. Remission of asthma: a prospective longitudinal study from northern Europe (RHINE study). Eur Respir J 2007;30:1348-51
Jenkins MA et al. Factors in childhood as predictors of asthma in adult life. BMJ 1994;309:90-3
Kelly WJW et al. Childhood asthma in adult life: a further study at 28 years of age. BMJ 1987;294:1059-62
Panhuysen CIM et al. Adult patients may outgrow their asthma – A 25-year follow-up study. Am J Respir Crit Care Med 1997;155:1267-72
Rönmark E et al. Remission of asthma in the middle aged and elderly: report from the Obstructive Lung disease in Northen Sweden study. Thorax 1999;54:611-3
Strachan DP, Butland BK, Anderson HR. Incidence and prognosis of asthma and wheezing illness from early childhood to age 33 in a national british cohort. BMJ 1996;312:1195-9
To T, Gershon A, Wang C, Dell S, Cicutto L. Persistence and remission in childhood asthma: a population-based asthma birth cohort study. Arch Pediatr Adolesc Med 2007;161:1197-204
Vonk JM, Jongepier H, Panhuysen CIM, Shouten JP, Bleecker ER, Postma DS. Risk factors associated with the presence of irreversible airflow limitation and reduced transfer coefficient in patients with asthma after 26 years of follw-up. Thorax 2003;56:322-7


Quels sont les facteurs de risque de l'aggravation d'un asthme ?

En aigu : exacerbation

Au long cours
Sévérité de l'asthme (fréquence et gravité des symptômes, séjours fréquents aux urgences ou à l'hôpital, épisode d'asthme presque mortel dans les antécédents)
Asthme mal évalué et/ou mal traité (Suissa, 2000)
Problèmes psychologiques et/ou sociaux gênant la prise en charge et l'observance

Réf :
Suissa S et al. Low-dose inhaled corticosteroids and the prevention of death from asthma. N Eng J Med 2000;343:332-6

Au total,

Facteur de risque majeur de la persistance des symptômes : atopie
Facteur de risque majeur de réapparition des symptômes : tabagisme

Réf :
Sears MR, Greene JM, Willan AR, Wiecek EM, Taylor DR and al. A longitudinal, population-based, cohort study of childhood asthma followed to adulthood. N EnglJ Med 2003;349:1414-22
Strachan DP, Butland BK, Anderson HR. Incidence and prognosis of asthma and wheezing illness from early childhood to age 33 in a national british cohort. BMJ 1996;312:1195-9

Quel est le devenir de la fonction respiratoire dans l'asthme ?

La fonction respiratoire décline plus vite chez l'asthmatique que chez le sujet normal.
Ce déclin est ralenti, à court terme, par les corticoïdes inhalés chez les non fumeurs (< 5 PA) (Dijkstra, 2006).

Peu d'asthmatiques (autour de 20%) finissent par avoir une obstruction bronchique significative et permanente. Les facteurs de risque de cette évolution sont :
l'âge d'apparition
l'anciennenté de la maladie
la sévérité de la maladie
les expositions environnementales
la prédisposition génétique

Réf :
Dijkstra A, Vonk JM, Jonkepier H, Koppelman GH, Schouten JP, Ten Hacken NHT, Timens W, Postma DS. Lung function decline in asthma: association with inhaled corticosteroids, smoking and sex. Thorax 2006;61:105-10
Bai T, Vonk JM, Postma DS, Boezen HM. Severe exacerbations predict excess lung function decline in asthma. Eur Respir J 2007;30:452-6
Ulrik CS. Outcome of asthma: longitudinal changes in lung function. Eur Respir J 1999;13:904-18
Ulrik CS, Backer V. Nonreversible airflow obstruction in life-long nonsmokers with moderate to severe asthma. Eur Respir J 1999;14:892-6
Vonk JM, Jongepier H, Panhuysen CIM, Shouten JP, Bleecker ER, Postma DS. Risk factors associated with the presence of irreversible airflow limitation and reduced transfer coefficient in patients with asthma after 26 years of follw-up. Thorax 2003;56:322-7

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1