respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Asthme
Pollution atmosphérique

Créé le 12/07/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 01/09/2014)
     
     
 
On retient 4 mécanismes d'action de la pollution atmosphérique (externe) sur le développement et l'exacerbation de l'asthme
stress oxydatif
remodelage des voies aériennes
inflammation et réponses immunologiques
augmentation de la sensibilisation aux aéroallergènes
  
2 questions
La pollution atmosphérique augmente t-elle la prévalence de l’asthme ?
La pollution atmosphérique est elle une  nuisance pour l'asthmatique ?
  
La pollution atmosphérique augmente t-elle la prévalence de l’asthme ?
 

Le rôle de la pollution atmosphérique sur la prévalence de l’asthme est controversé
De nombreuses études ont montré que si la toux et les épisodes sibilants étaient plus nombreux dans les zones polluées, la prévalence de l'asthme n’était pas différente d’une zone à l’autre, quel que soit le polluant (SO2, NO2, O3). La comparaison "Allemagne de l'est-Allemagne de l'ouest " de populations a priori génétiquement proches mais dans des environnements aériens différents (SO2 et particules à l’est, NO2 et O3 à l’ouest) montre surtout un excès de pathologies bronchiques irritatives à l’est (toux chroniques, bronchites).
De même, on n'a pas trouvé de lien entre la pollution automobile et le développement de l'asthme chez l'enfant (Brauer, 2007).

  

Mais ces études présentent des biais méthodologiques (populations, définitions, méthodes diagnostiques, mesures d’exposition différentes) qui ne permettent pas de conclure sur ce point.

  
La pollution atmosphérique est elle une nuisance pour l’asthmatique ?

Le rôle des polluants atmosphériques (ozone, particules) dans la survenue d’exacerbations de l’asthme est bien établi, mais il apparaît faible comparé aux infections virales et à l’exposition au tabagisme passif chez l’enfant.
L'asthmatique semble percevoir davantage la présence de certains polluants atmosphériques (NO2) même à basse concentration.

Réf :
Brauer M, Hoek G, Smit HA, de Jongste JC, Gerritsen J, Postma DS, Kerkhof M, Brunekreef B. Air pollution and development of asthma, allergy and infections in a birth cohort. Eur Respir J 2007;29:879-888
Demoly P. et al : Contribution de la pollution atmosphérique extérieure en pathologie respiratoire - Asthme. Rev Mal Respir 1997;14:6S30-6S33
Forsberg B. et al : People can detect poor air quality well below guideline concentrations: a prevalence study of annoyance reactions and air pollution from traffic. Occup Environ Med 1997;54:44-8
Guarnieri M, Balmes JR. Outdoor air pollution and asthma. Lancet 2014;383:1581-92
Peden DB. The epidemiology and genetics of asthma risk associated with air pollution. J Allergy Clin Immunol 2005;115:213-9

Analyse détaillée


A lire

- Interactions  sensibilisation allergénique- polluants : approche expérimentale
- Pollution atmosphérique et santé

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1