respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Asthme
Hérédité

Créé le 15/07/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 13/03/2006)
     
     

Sommaire

  • Concordance familiale
  • Concordance des jumeaux
  • Concordance d'organe
  • Facteurs explicatifs de cette transmission
    • Atopie
    • Hyper-réactivité bronchique (HRB)

L'augmentation de la prévalence de l'asthme est sans doute due à une interaction entre l'hérédité et les facteurs environnementaux.

L'étude de populations isolées, ou vivant en autarcie (Brésil, Chine, Tristan da Cunha ...) fait penser qu'il y a sans doute un facteur génétique dans la transmission de l'asthme.

Cependant, la façon dont on hérite de l'asthme et des maladies allergiques n'est pas clairement élucidée et il y a, sans doute, de nombreux gènes qui prédisposent au développement de ces infections.

Concordance familiale

Des études familiales ont montré qu'il y avait 2 à 3 fois plus d'enfants asthmatiques lorsque au moins un des parents l'était.
Alors que la prévalence de l'asthme dans la population est d'environ 5 %, elle est de 20 à 25 % chez les parents au premier degré d'un asthmatique.
mais il faut savoir qu'un proche peut aussi partager le même environnement.

Concordance des jumeaux

La concordance entre jumeaux monozygotes est très variable puisqu'elle va de 20 à 90 %. 
mais les jumeaux sont susceptibles de partager le même environnement.

Concordance d'organe

Il semble que des parents qui ont de l'asthme ont plus de risques d'avoir des enfants avec de l'asthme qu'avec une rhinite allergique ou de l'eczéma, et vice versa.
De la même façon, des jumeaux monozygotes qui sont concordants pour une manifestation allergique, le sont, le plus souvent, sur le même organe.

Facteurs explicatifs de cette transmission

A- Atopie
IgE totales
Les facteurs susceptibles d'influer sur le taux sérique des IgE totales sont très nombreux (parasitose, tabac, âge, sexe), gênant l'interprétation des résultats ; cependant, on retrouve une concordance significative du niveau d'IgE totales dans certaines familles d'asthmatiques, même après prise en compte du tabagisme, de l'âge et surtout de l'atopie.

Tests cutanés et IgE spécifiques
La distribution bimodale de la sensibilisation à certains allergènes fait penser qu'il y a sans doute une susceptibilité génétique sous jacente.

B- Hyper-réactivité bronchique
La moitié des parents non asthmatiques d'enfants asthmatiques ont une réactivité bronchique comparable à celle que l'on observe chez des asthmatiques.
Une partie des enfants non asthmatiques de parents asthmatiques ont une hyper-réactivité bronchique comparable à celle que l'on observe chez les asthmatiques.
Il y a une forte association entre l'atopie et l'hyper-réactivité bronchique non spécifique. Mais de nombreux malades sont atopiques, sans hyper-réactivité bronchique.
Il arrive fréquemment que l'on retrouve une concordance en matière d'hyper-réactivité bronchique chez des jumeaux monozygotes sans que pour cela ils soient concordants en terme d'atopie ou d'asthme.
Mais d'autres travaux suggèrent que l'hyper-réactivité bronchique est essentiellement acquise.

Les gènes responsables de cette hérédité ne sont pas encore identifiés mais certains chromosomes portent des gènes qui sont de bons "candidats" à l'origine de l'atopie et de l'HRB.
La recherche de facteurs génétiques dans l'asthme est importante puisqu'elle pourrait permettre de définir des populations à risque vers lesquelles les différentes actions utiles pourraient être d'avantage ciblées.

Réf :
Prasad Manian. Genetics of asthma: A review. Chest 1997;112:1397-1408
Skadhauge LR et al. Genetic and environmental influence on asthma: a population-based study of 11,688 Danish twin pairs. Eur Respir J 1999;13:8-14
Postma DS, Koppelman GH, Meyers DA. The genetics of atopy and airway hyperresponsiveness. Am J Respir Crit Care Med 2000;162:S118-23

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1