respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

Dernière mise à jour du site le 14/04/2014

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Drainage thoracique
Procédure infirmière

Créé le 19/05/2000 Auteur : A. Taytard, JM. Vernejoux (Mis à jour le 23/03/2005)
     
     

Sommaire


 

Préambule : assurer l’organisation rapide et efficace des soins infirmiers liés à la pose d’un drain pleural, en respectant le confort du patient, l’asepsie, au cours d’un geste médical dont l’objectif est d’introduire dans la cavité pleurale un drain de calibre variable pour évacuer une collection aérique (pneumothorax) ou liquidienne (hémothorax, pleurésie) à l’aide d’un système d’aspiration par pression négative.

1- Pose du drain

Matériel
Adaptable ou table
Absorbex
Réniforme
Poubelle
Kimono, masque, calot et gants stériles
Antiseptique : Bétadine° dermique 10% ou Hibitane Champ° en cas d’allergie à l’iode
Plateau de désinfection (cupule + porte-tampon)
4 Champs stériles non troués n°4
1 Champ stérile troué
Plateau à pansement
Kit matériel de drainage (drain, valve anti-retour, cupules, fil à peau, poche) ou Pleurocathéter
Compresses de gaze pliées stériles (10 cm x 10 cm)
Seringue 50 ml à embout conique + Seringue de 50 ml à embout normal en cas de prélèvement de liquide
Anesthésie locale : flacon 20 ml Xylocaïne 1%
En cas de Pleurocathéter : seringue 10 ml, 1 aiguille IM, 1 lame bistouri
En cas de Pleurocathéter : fil à peau (soie noire non résorbables n°1 aiguille droite), valve anti-retour et poche à urine.
Méfix (10 cm de large)
Tubes stériles (Bactério, Chimie, BK, Anapath) + flacon aérobie + flacon anaérobie à hémocultures.

Procédure infirmière

Radiographie : drain en place

2- Premier branchement du drain

vérifier
        - que le manomètre régulateur de vide est correctement installé sur la prise murale de vide
        - qu’il fonctionne, (en bouchant le raccord du flacon de sécurité anti- retour avec un doigt et en réglant à la dépression ), puis remettre à 0
adapter sur le flacon de sécurité anti- retour la tubulure qui relie le manomètre régulateur de vide au tube métallique du bouchon (celui qui ne plonge pas dans le liquide de dakin)
ouvrir l’emballage de la valve anti-retour
la présenter de façon stérile au médecin qui va l’adapter sur le drain
raccorder la tubulure patient-bocal (celle qui est reliée au tube métallique dont la sonde plonge dans le liquide de dakin)
brancher l’aspiration en ouvrant le débit du manomètre régulateur de dépression lentement jusqu’à obtenir la dépression prescrite
faire le pansement du drain
faire la fixation correcte du drain et des tuyaux le long du thorax
fixer le raccord drain-valve anti-retour et valve anti-retour-tubulure d’aspiration avec deux tours de sparadrap bien adhérent
fixer la valve sur le thorax du patient avec une bande de sparadrap hypo-allergique de 10 cm installée en "méso" autour de la valve, puis collée sur le thorax du patient, sans coude entre le drain, la valve anti-retour, les tuyaux
faire 2 fixations indépendantes et numéroter les circuits (valves et bocaux) si 2 drains
recouvrir le thorax du patient
vérifier que le manomètre soit resté à la dépression prescrite
vérifier qu’il n’y ait pas de fuite sur le circuit, il y a présence de bulle dans le bocal juste le temps que l’aspiration fasse le vide, ou que le poumon revienne à la paroi
noter sur la feuille de surveillance au pied du lit du patient
        - l’heure de la pose
        - la dépression
        - la présence de bulle ou pas

3- Entretien et surveillance du drain

Objectif : assurer
l’efficacité, l’hygiène et l’aseptie du système de drainage pleural
le confort du patient.

les soins sont assurés selon
- les informations et les prescriptions médicales écrites dans le dossier de soins (réglage de la dépression à afficher sur le manomètre, date de la pose ou du clampage du drain, le nombre de drain, la date de réfection du dernier pansement, le traitement antalgique)
- l’observation directe du système de drainage (présence de liquide, de sang, de pus).

Le pansement est refait tous les 2 jours. S'il existe des problèmes cutanés locaux (rougeur, écoulement, douleur locale au niveau du drain), il est refait tous les jours.
Le bocal stérile est changé tous les jours si le liquide de dakin est décoloré, ou si il y a un écoulement de liquide.
Le bocal, le bouchon, les tuyaux, la valve anti-retour sont changés tous les jours si présence de sang, ou de pus dans le bocal.
Le manomètre régulateur de vide s’adapte sur la prise murale (de couleur verte, avec 2 griffes ).
Un raccord de prise de vide en Y, se branche directement sur la prise murale, et permet de brancher 2 manomètres de dépression pour un même patient s'il a 2 drains.

Surveiller
La dépression affichée sur le manomètre en regard de la prescription
L’aspect du liquide ou la coloration du dakin
l’état de la tubulure et de son contenu
La présence de bulles ou leur absence
L’absence de fuite sur le circuit
        - La présence d’air dans le bocal (le drain bulle) peut signifier que le poumon n’est pas revenu à la paroi, qu’il y a une fistule, mais il faut vérifier en priorité qu’il n’y a pas de fuite sur le circuit.
        - Si on clampe le drain, cela ne bulle pas dans le bocal lorsque le système est parfaitement clos.
        - Le bouchon avec ses 2 tubes métalliques est la première cause de fuite, lorsque il y a trop de jeux, puis les tubulures et le raccord.
La bonne fixation du drain
L’échelle de douleur (EVA) avant chaque prise d’antalgique.

Changement du bocal seul

Rassembler
1 bocal stérile dans son emballage
1 flacon de dakin (300 ml)
ouvrir l’emballage stérile du bocal, le réserver
verser 300 ml de dakin dans le bocal
remettre l’emballage sur le bocal
mettre le bocal sur le chariot de soins
Prévoir une paire de gants à usage unique

Auprès du malade
prévenir le patient du soin
le patient peut être dans son lit ou dans son fauteuil
vérifier que le manomètre régulateur de vide est bien réglé à la dépression prescrite par le médecin
découvrir le thorax au niveau du drain
vérifier le pansement
        - son étanchéité,
        - sa propreté,
        - le confort pour le malade
vérifier la fixation correcte du drain et des tuyaux le long du thorax
        - fixation efficace avec des bandes de sparadrap hypoallergique collées en "méso"
        - pas de coude entre le drain, la valve de Heimlich, les tuyaux
        - état cutané sain au niveau des fixations à la peau.
        - demander au patient s’il ressent une douleur
recouvrir le thorax du patient
régler la dépression à 0
poser un pansement absorbex sur le sol à côté du bocal à changer
déposer les 2 bocaux sur le pansement absorbex
dévisser le support fixe bocal
ôter l’emballage du bocal stérile
saisir le bouchon du bocal à changer et le poser sur le nouveau bocal stérile
revisser le support sur le bouchon du bocal
mettre l’emballage sur le bocal sale et le poser sur le plateau inférieur du chariot de soin
régler le manomètre à la dépression prescrite
vérifier qu’il n’y ait pas de fuite sur le circuit, il y a présence de bulle dans le bocal juste le temps que l’aspiration fasse le vide
noter sur la feuille de surveillance :
        - la quantité de liquide, à laquelle les 300 ml de dakin ont été enlevés
        - l’aspect
        - la présence de bulle ou pas
        - la présence de douleur (échelle de douleur)

Changement de bocal, tuyaux et valve

Matériel
Se référer à "montage d’un système d’aspiration"

Le drain étant déjà en place, la valve peut être adaptée à la tubulure en salle de soins

Auprès du malade
prévenir du soin
installer confortablement le patient dans son lit
vérifier que le manomètre de vide est bien réglé à la dépression prescrite par le médecin
découvrir le thorax au niveau du drain
vérifier le pansement
        - son étanchéité
        - sa propreté
demander au patient s’il ressent une douleur
décoller les bandes de sparadrap qui maintiennent les raccords entre le drain, la valve anti- reflux, la tubulure, la valve et le thorax du patient
régler la dépression du manomètre de vide à 0
mettre un pansement absorbex entre le thorax et l’ensemble drain-valve
clamper le drain avec une pince sans griffe, s’il s‘agit d’un pleurocath , interposer une compresse entre le drain et la pince
se passer les mains à l’alcool
mettre de la bétadine sur des compresses
désolidariser avec précaution la valve du drain ou la tubulure de la valve, selon le cas
si présence de liquide le faire revenir dans le bocal afin de le comptabiliser
mettre l’embout dans la poche poubelle
pratiquer l’aseptie de l’extrémité du drain en remontant de l’extrémité vers le haut
adapter la nouvelle valve anti-retour qui est reliée au système de drainage
faire la fixation correcte du drain et des tuyaux le long du thorax
        - fixer le raccord drain-valve et valve-tubulure d’aspiration avec deux tours de sparadrap de 2 cm bien adhérant
        - fixer la valve sur le thorax du patient avec une bande de sparadrap hypo-allergique de 10 cm installée en "méso" autour de la valve, puis coller sur le thorax du patient, sans coude entre le drain, la valve anti-retour, les tuyaux.
faire 2 fixations indépendantes et numéroter les circuits (valves et bocaux) si 2 drains
demander au patient s’il ressent une douleur
revisser le support sur le bouchon du bocal
régler la dépression au débit prescrit en montant lentement le manomètre
vérifier qu’il n’y ait pas de fuite sur le circuit, il y a présence de bulle dans le bocal juste le temps que l’aspiration fasse le vide
noter sur la feuille de surveillance
        - la quantité de liquide, à laquelle à été enlevée les 300ml de dakin
        - l’aspect
        - la présence de bulle ou pas

Mise d’un drain en siphonnage

Le drain est mis en syphonnage lorsque le poumon est revenu à la paroi.
Le système d’aspiration pleurale n’est plus nécessaire.
Noter la quantité de liquide et son aspect.

Matériel
compresses stériles
Bétadine
"poche à urines"
épingle double

Procédure
mettre le manomètre à 0
enlever le sparadrap qui maintient la tubulure à la valve
ouvrir la poche de compresses
verser de la Bétadine
enlever le système de drainage
effectuer la désinfection de l’embout de la valve
adapter la tubulure de la poche
faire une incision de quelques mm dans la partie haute de la poche
passer l’épingle double dans l’anneau existant et la fixer au vêtement afin qu’elle ne soit pas en contact avec le sol.

Réfection du pansement de drain

Préparer
boite à pansement
compresses 10x10, flacon de Bétadine
1 flacon d’alcool modifié à 70°
des pansements hypo-allergiques
1 paire de gants non stérile
rouleaux de sparadrap 2 et 10 cm
1 pansement absorbex

Auprès du malade
prévenir le patient du soin
installer le patient dans le lit
mettre un pansement absorbex près du thorax côté pansement
installer le matériel sur le plateau du chariot
mettre des gants à usage unique
enlever le pansement
enlever les gants, les mettre à la poubelle
ouvrir le plateau à pansement
verser de la Bétadine dans la cupule
désinfecter la peau autour du drain, de l’intérieur vers l’extérieur
désinfecter le drain de la peau vers l’extérieur
sécher la peau
couper deux compresses au ¾ dans leur largeur
glisser une compresse dessous, fente vers le haut, entre la peau et le drain
mettre l’autre compresse dessus, fente vers le bas en glissant la fente jusqu’au drain
appliquer le pansement adhésif
réinstaller le patient
effectuer le changement de tout ou partie du système de drainage

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2014

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1