respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Endoscopie bronchique simple
Méthode

Créé le 02/11/1999 Auteur : JM. Vernejoux (Mis à jour le 11/05/2005)
     
     
Créé le 02/11/1999 Auteur : JM. Vernejoux (Mis à jour le 11/05/2005)

1- Information du patient

2- Installation du patient assis ou couché

3. Anesthésie locale
- utilisation de lidocaïne 5% spray ;
- 4 pulvérisations dans la gorge ;
- demander au patient de déglutir ;
- 2 pulvérisations dans chaque narine ;
- demander au patient d'inspirer par le nez ;
- renouveler les 2 pulvérisations dans chaque narine jusqu'à ce que le patient tousse (maximum 8 pulvérisations dans chaque narine).

4. Inspection du fibroscope par l'opérateur
- vérifier le nettoyage et la désinfection du fibroscope ;
- vérifier l'absence de pliure ou d'écrasement sur le tube d'insertion et le câble de liaison ;
- vérifier le fonctionnement sans à-coups de la commande de béquillage ;
- vérifier le fonctionnement de l'aspiration.

5. Insertion et retrait du fibroscope par l'opérateur
- introduire lentement le tube en vision directe au niveau d'une fosse nasale en passant de préférence à la partie inféro-interne (entre la face supérieure du plancher de la fosse nasale et la cloison nasale) ou entre le cornet moyen et le cornet inférieur ; le béquillage est en position intermédiaire ;
- passage au niveau du naso-pharynx en béquillant l'extrémité de l'endoscope vers le bas ;
- progression au niveau du pharynx et de l'hypopharynx avec un béquillage en position intermédiaire ;
- positionnement au dessus de l'ouverture glottique et passage entre les cordes vocales lors d'une inspiration lente et profonde réalisée par le patient à la demande du médecin ;
- instillation de 1 ml de lidocaïne 1% au niveau du tiers supérieur de la trachée ;
- progression au centre de la lumière trachéale ;
- instillation de 1 ml de lidocaïne 1% au dessus de la carène ;
- exploration successive de l'arbre bronchique droit et gauche (rotation de la poignée de commande et béquillage) ;
- instillation de 1 ml de lidocaïne 1% au dessus de chaque éperon lobaire ;
- progression de l'extrémité de l'endoscope avec exploration systématique jusqu'en sous-segmentaire ;
- recherche d'anomalies statiques et dynamiques (dyskinésie bronchique) de l'arbre bronchique ; évaluer le degré d'inflammation muqueuse (grade 1 : rougeur de la muqueuse sans épaississement ; grade 2 : rougeur et épaississement de la muqueuse sans diminution du calibre orificiel ; grade 3 : rougeur avec pétéchies et épaississement de la muqueuse avec diminution des calibres orificiels) ;
- en fin d'examen, retirer le tube d'insertion en vision directe en se maintenant au centre de la lumière bronchique ; inspection statique et dynamique de la trachée et des cordes vocales.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1