respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Endoscopie bronchique
Information du patient

Créé le 02/11/1999 Auteur : JM. Vernejoux (Mis à jour le 14/11/2000)
     
     
EXEMPLE DE FICHE D’INFORMATION

L’endoscopie bronchique est pratiquée pour aider le médecin à trouver la cause de vos problèmes respiratoires, ou pour voir comment évolue votre maladie.

QU’EST-CE QU’UNE ENDOSCOPIE BRONCHIQUE ?

Une endoscopie bronchique est un examen qui permet d’examiner directement votre trachée, vos bronches et certaines parties de vos poumons.
Le fibroscope est un tube flexible, du diamètre d’un crayon, qui est passé par le nez (ou quelquefois par la bouche) dans votre trachée et vos bronches. En regardant par le tube, le médecin peut voir quel est l’état de votre arbre respiratoire et s’il y a une anomalie.
Pendant l’endoscopie, différents examens peuvent être pratiqués :
- une aspiration de vos sécrétions permettant d’examiner les cellules bronchiques, de rechercher des bactéries ou des cellules anormales ;
- une ou plusieurs biopsies, c’est-à-dire le prélèvement indolore de petits morceaux de vos bronches ou de votre poumon ;
- un lavage bronchiolo-alvéolaire pendant lequel du liquide est mis dans vos bronches puis aspiré afin d’analyser le nombre et l’aspect des cellules recueillies.

Dans certains cas, ces examens doivent être réalisés sous contrôle radiologique (amplificateur de brillance).

 

QUE SE PASSE-T-IL PENDANT L’ENDOSCOPIE BRONCHIQUE ?

La préparation
On vous demandera de rester à jeûn 4 à 6 heures avant l’examen. Au moment de l’examen, le médecin vous expliquera ce qui va se passer, mais il ne faut pas hésiter à l’interroger si vous avez des questions à lui poser. On vous demandera aussi si vous avez déjà eu une endoscopie, si vous prenez des médicaments particuliers ou si vous avez une allergie.

L’examen
Il se déroule assis ou couché. Le médecin pratique une anesthésie locale par pulvérisation dans votre gorge et votre nez, afin que vous ne soyiez pas gêné par l’appareil ; le goût est quelquefois un peu amer ; vous allez sentir que la gorge est engourdie. Une fois l’anesthésie faite, le médecin passe doucement le fibroscope dans votre nez ; cela n’est pas douloureux mais peut être inconfortable. Lorsque le tube est passé, le médecin ajoute un peu d’anesthésique ; cela peut provoquer de la toux et une sensation de manque d’air de quelques secondes. Il faut alors respirer calmement par la bouche. Une fois le tube dans vos bronches, cela peut prendre 10 à 15 minutes pour examiner correctement votre appareil respiratoire. Il peut arriver que l’on mette une sonde de quelques centimètres dans votre autre narine pour vous donner de l’oxygène. Une fois l’examen terminé, le tube est retiré doucement sans aucune gène pour vous.

Après l’examen
Comme votre gorge a été anesthésiée, nous vous conseillons de ne rien manger ou boire pendant environ 2 heures afin d’éviter d’avaler de travers. Si une biopsie a été pratiquée, il est possible qu’il y ait quelques trainées de sang dans vos crachats pendant 24 heures ; cela ne doit pas vous inquiéter. De même, il se peut que vous sentiez une gêne au fond de votre gorge ou que votre voix soit un peu rauque ; cela disparaîtra en 1 ou 2 jours.

Le retour à la maison
Si vous rentrez à la maison le même jour, il est essentiel que quelqu’un vous conduise. Une fois rentré, restez au calme pendant la journée.

Il ne faut pas :
- conduire une voiture
- conduire une machine
- boire de l’alcool

Le lendemain, vous pouvez reprendre vos activités.

LES RESULTATS

Dans la plupart des cas, le médecin pourra vous expliquer tout de suite, si vous le souhaitez, ce qu’il a vu dans vos bronches. Mais il faut plusieurs jours pour analyser les prélèvements. Une fois l’ensemble des résultats obtenus, le médecin discutera avec vous de ce qu’il convient de faire.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1