Essentiel sur...

la bronchite aiguë

Crée le 06/11/2002 Auteur : G. Duroux (Mis à jour le 06/11/2002)

 
version imprimable
  
 

Un tableau fréquent de toux modérément fébrile, souvent associé ou faisant suite à un épisode rhino-pharyngé.

Chez le sujet sain, évolution simple, sur 10 jours environ, en 2 phases (sèche puis humide), qui voient se modifier les caractères de la toux alors que les signes généraux régressent.
Le traitement de cette affection virale est essentiellement symptomatique : AINS à dose antipyrétique, antitussifs (fluidifiants ?)
Les antibiotiques ne sont pas indiqués.

Mais ATTENTION …

Vérifier l'absence de signes de focalisation pouvant révéler une Pneumonie
          
Si l'évolution se complique :
  de fièvre persistante : surinfection bactérienne ? foyer ORL ? surtout chez le fumeur
  de toux qui traîne : hyper-réactivité bronchique ? Rôle aggravant du tabac.
          
Si le sujet présente un terrain à risque :
  fumeur Profiter de cette toux pour parler du tabac
  Asthmatique Risque de crise d'asthme grave
  BPCO Risque :
      de surinfection
      d'encombrement
      de décompensation respiratoire aiguë
       
      Les examens complémentaires deviennent utiles :
        Radiographie thoracique
        Gaz du sang
      Les traitements sont plus agressifs :
        Antibiothérapie probabiliste active sur Hémophilus, pneumocoque, mycoplasme
        Kinésithérapie respiratoire
        Corticothérapie chez l'asthmatique
        Bronchodilatateurs
          
Chez le jeune enfant, si la bronchite aiguë reste bénigne, le syndrome inflammatoire peut atteindre les bronchioles : risque de détresse respiratoire aiguë.
  
En savoir plus...
  
 

© Copyright 1998-2017 - Geri-Communication - Tous droits réservés
Conditions générales d'utilisation