respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques
imprimer l'article
Article commenté par : Équipe de Respir

NSCLC Meta-Analyses Collaborative Group. Chemotherapy in addition to supportive care improves survival in advanced non–small-cell lung cancer: a systematic review and meta-analysis of individual patient. Data from 16 randomized controlled trials J Clin Oncol 2008;26:4617-4625



 

Objectif
Mise à jour de la méta-analyse sur données individuelles de 1995 réalisée à partir d’essais randomisés contrôlés comparant une chimiothérapie (CT) de première ligne et les meilleurs soins de support (BSC) chez des patients traités pour un cancer non à petites cellules (CNPC) inopérable pour :
- évaluer les nouvelles associations ;
- déterminer l’effet de la chimiothérapie.
 
Méthode
Critères d’inclusion : étude randomisée contrôlée publiée ou non publiée comparant CT vs BSC entre janvier 1965 et septembre 2007.
Critères de non-inclusion : études utilisant les agents alkylants.
Sous-groupes selon le type de CT ; calcul du HR pour chaque sous-groupe et pour la population totale
 
Résultats
16 études (32 à 447 patients par étude) incluses dans la méta-analyse soit 2714 patients augmentant de 65% les données par rapport à 1995 : hommes : 77% (44% >70 ans), EPI/ADK = 43/23%, stades IIIB-IV = 60%, PS 0-1 : 64%. Suivi médian : 1 an et 4 mois.
Chimiothérapie à base de sels de platine dans 12/16 études (dont 1 avec du Carboplatine) et 4 études de monochimiothérapie.
Survie meilleure dans le bras CT (HR = 0.77; IC 95% = 0.71-0.83; p < 0.0001) correspondant à une amélioration de 9% de la survie à 1 an (20 à 29%) ou une amélioration de la survie médiane de 1,5 mois (4,5 à 6 mois).
Pas de différence selon le type de chimiothérapie ou entre les études utilisant une association ou une mono-chimiothérapie.
Evolution 1995 vs 2008 : augmentation de l’âge médian (61 vs 66 ans), de la proportion de femmes (19% vs 28%) et de stade IIIA (3% vs 16%), stabilité de la proportion EPI/ADK ; pas de modification de l’effet de la CT.
Analyse en sous-groupes : pas de modification de l’effet de la CT selon l‘âge, le sexe, le stade, l’histologie ou le performans status.
Malgré la différence de survie lié au PS, le bénéfice apporté par la CT en terme de survie par niveau de PS est de 8% pour le PS 0 et le PS 1, et de 6% pour le PS 2.
 
Conclusion
Cette méta-analyse démontre l’amélioration de la survie liée à la CT chez tous les patients ayant un CNPC avancé. Par conséquent, tous les patients qui sont prêts et qui souhaitent recevoir de la chimiothérapie devraient le faire.

NDLR (Groupe Web’RCP)

Mise à jour de la méta-analyse de 1995 portant sur une population limitée de stades IV (36 %) et apportant finalement peu d’informations sur les nouvelles associations de chimiothérapie.

Biais potentiels
- Forte proportion des études déjà présentes en 1995 ; études supplémentaires comportant soit de nouveaux médicaments en monothérapie (4 essais) soit des associations de médicaments plus anciennes (4 essais).
- Définition des meilleurs soins de support variable selon les études.
- Forte proportion (34 %) de stades I-IIIA et forte proportion de stades non précisés (30 %).

Pas d’analyse de la qualité de vie ou du coût médico-économique.
 


Mot-clés : bronchique, BSC, cancer, cellules, chimiotherapie, meta-analyse, non, palliatifs, petites, soins, support, survie

 

Accéder à

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1