respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Ponction trans-thoracique radioguidée
Recommandations de la British Thoracic Society

Créé le 12/11/2003 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 12/08/2006)
     
     

Mortalité et morbidité
Les opérateurs doivent analyser leur propre pratique et calculer leur risque pour informer le patient avant le consentement.
Les opérateurs doivent rechercher le taux le plus bas de complications qui doit être identique ou meilleur que les moyennes issues des enquêtes nationale
    pneumothorax : 20,5%
    pneumothorax nécessitant un drainage : 3,1%
    hémoptysies : 5,3%
    décès : 0,15%

Indications de la biopsie pulmonaire
La lésion vue en imagerie doit être discutée en comité pluridisciplinaire incluant au moins un pneumologue et un radiologue (C).
La ponction trans-thoracique doit être envisagée (B) si
    nodule ou masse, nouveau ou en progression sur la radiographie, avec diagnostic difficile à obtenir ou non obtenu par endoscopie 
    nodules multiples chez un patient sans cancer connu, ou avec une rémission prolongée, ou avec plus d'un cancer primitif
    infiltrats en foyers localisés, unique ou multiples, sans diagnostic après expectoration, hémoculture,sérologie ou endoscopie
    masse hilaire (B)

Contre-indications de la biopsie pulmonaire
La balance bénéfice-risque doit être évaluée en réunion multidisciplinaire (C).

Examens pré-opératoires
bilan de coagulation
Temps de prothrombine, numération plaquettaire (C)
Arrêt des anticoagulants oraux selon les recommandations internationales (C)
Contre-indications relatives
    plaquettes < 100000/ml
    temps de prothrombine > 1,4
    dans ces cas là la décision doit être discutée avec un hématologiste (C)

Fonction respiratoire
La balance bénéfice-risque doit être évaluée en réunion multidisciplinaire avec au moins un pneumologue et un radiologue (C).
Le patient doit avoir eu une spirométrie récente (C).
Les patients avec un VEMS < 35% doivent être réévaluée ne réunion multidisciplinaire (C).

Imagerie
Dossier d'imagerie récent revu avant la décision et disponible au moment de l'intervention (C).
TDM avant l'endoscopie (B).
Refaire l'imagerie si : modifications significatives de l'état clinique du patient ; délai entre les examens et l'intervention ; modification significative à la TDM de centrage (C).

Procédure
TDM du thorax et du foie avant la biopsie (B).
Le type d'imagerie dépend de l'opérateur mais il est préférable de choisir, si possible, une échographie (B).
Le choix de l'aiguille est fait par l'opérateur, dépend de son expérience, des possibilités cytologiques et de la position de la lésion (B).
Le nombre de passages doit être suffisant pour obtenir le matériel tissulaire nécessaire (B).

Sédation
Les biopsies doivent être effectuées sans sédation chaque fois que possible (C).

Consentement
Une information écrite doit être donnée au patient chaque fois que possible (C).
Le consentement éclairé doit être obtenu sous forme écrite (C).

Equipe d'intervention
Elle doit être suffisante pour surveiller les signes de détresse pendant et après la procédure (C).

Précision attendue de l'échantillon
Les faux positifs doivent être < 1% (C).
L'échantillon doit être de bonne qualité dans plus de 90% des cas (C).
La sensibilité, pour les tumeurs malignes, doit être de 85 à 90% pour les lésions > 2cm (C).
Les standards doivent être atteints et les résultats évalués.

Surveillance après la biopsie
Une radiographie thoracique debout doit être réalisée 1h après la biopsie ; elle est suffisante pour détecter la majorité des pneumothorax post-biopsie (B).
Le patient doit être informé des risques d'un pneumothorax retardé (B).
Aucune observation spécifique n'est nécessaire après la biopsie mais le patient doit rester sous un contrôle médical permettant de réagir en cas de nouveaux symptômes dans l'heure suivante (C).
La radiographie thoracique doit être revue par un membre qualifié de l'équipe (B).
Si un pneumothorax apparaît, l'état clinique du patient doit être examiné avant d'aller plus loin (B).

Prise en charge des complications aiguës
L'opérateur doit être capable d'identifier et de prendre en charge correctement les complications de la biopsie. Les moyens de réanimation et de drainage doivent être à disposition immédiate (B).
Quand une complication survient, le pouls, la tension artérielle et la saturation en oxygène doivent être surveillés et enregistrés chez un patient en état grave (C).

Biopsies en externe ou en structures ambulatoires
La biopsie pulmonaire trans-thoracique peut être réalisée en sécurité sur une base externe (B).
Les patients à haut risque ne doivent pas être biopsiés en structure externe (C).
Une radiographie debout doit être réalisée une heure après la biopsie et une décision doit être prise pour le traitement éventuel pneumothorax (B).
Le patient doit être avertie des complications retardées et doit avoir des instructions verbales et écrites concernant son retour en cas de symptômes (C).
Quand la biopsie est réalisée sur une base externe, le patient doit habiter dans un rayon de 30 minutes autour de l'hôpital, être entouré à la maison et avoir accès à un téléphone (C).

Réf :
Manhire A Chairman, Charig M, Clelland C, Gleeson F, Miller R, Moss H, Pointon K, RichardsonC, Sawicka E. Guidelines for radiologically guided lung biopsy. Thorax 2003;58:920-36

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1