respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Petites voies aériennes

Créé le 01/10/2011 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 21/04/2013)
     
     

Définition

Petites voies aérienns (PVA) : Bronches dont le diamètre interne est inférieur à 2 mm.

Approche fonctionnelle

On considère que le DEM 50 (débit expiratoire maximum à 50 % de la capacité vitale) et le DEMM 25-75 (débit expiratoire maximum moyen entre 25 % et 75 % de la capacité vitale) sont une bonne illustration de la qualité fonctionnelle des petites bronches.
D'autres tests ont été utilisés : courbe de lavage de l'azote, mesure du NO expiré, oscillométrie.

Approche par l'imagerie

La tomodensitométrie haute résolution et l'imagerie par résonance magnétique donnent des signes indirects de l'obstruction des petites voies aériennes : hétérogénéité de la ventilation, piégeage gazeux.

Petites voies aériennes et asthme

La paroi des PVA est épaissie.
Les aérosols HFA (hydrofluoroalkane) sont considérés comme pouvant atteindre les PVA compte tenu de la petite taille des particules émises (1 µm). Ils semblent capables d'améliorer la fonction des PVA.

Petites voies aériennes et BPCO

C'est une zone importante des anomalies dans les BPCO : hypertrophie du muscle lisse ; fibrose.
Le nombre des lymphocytes, qui participent à la réaction inflammatoire, est associé à la sévérité de l'obstruction.
Le remodelage est le facteur indépendant prédominant de la progression de la BPCO.

Au total
Les petites voies aériennes sont difficiles à étudier du fait de leur relative inaccessibilité et de l'absence de gold standard pour mesurer leurs anomalies fonctionnelles indépendamment de celles des voies aériennes moyennes et centrales (Van der Wiel, 2013).

Réf :
van den Berge M, ten Hacken NHT, Cohen J, Douma R, Postma DS. Small airways disease in asthma and COPD - Clinical implications? Chest 2011;139:412-23
Van der Wiel E, ten Hacken NHT, Postma DS, van der Berge M. Small airways dysfunction associates with respiratory symptoms and clinical features of asthma: A systematic review. J Allergy Clin Immunol 2013;131:646-57

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1