respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Pathologies respiratoires toxiques

Créé le 09/10/2001 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 15/12/2009)
     
     
 
Facteurs déterminant l'effet clinique des toxiques
réactivité directe des tissus
stimulation réflexe
hydro-solubilité
dose
 
Fièvres d'inhalation
fièvres des métaux : fumées d'oxydes métalliques (zinc)
fièvre des polymères : téflon, polytétrafluoroéthylène chauffés
syndrome toxique des poussières organiques : poussières d'origine agricole contaminées par des spores fongiques, des endotoxines...
 
L'appareil respiratoire peut répondre à l'agression toxique de 5 façons
 
irritation allergie lésions cellulaires cancérogenèse fibrose
Nez

ammoniac, chlore
acide sulfurique
, chloramines, sulfure d'hydrogène

       
Bronche

bronchoconstriction
(ammoniac, chlore, inhibiteurs de la cholinestéras)
œdème
surinfection

asthme nécrose
augmentation de perméabilité
œdème
(ozone, NO2, phosgène)
oui  
Poumon   alvéolite allergique oedème
(ammoniac, chlore, sulfure hydrogène,
oui silice ; amiante
Plèvre       amiante amiante
 
Les irritants  
très hydro-solubles (ex : ammoniaque) sont absorbés par les voies aériennes supérieures ; les symptômes d'alerte sont immédiats
moins hydro-solubles (ex : phosgène) pénètrent plus profondément, ont un effet pulmonaire aigu retardé
Toute exposition massive a des effets sévères sur les voies respiratoires hautes et basses.
 
Les pathologies respiratoires d'origine toxique peuvent être
aiguës
subaiguës
 
Pathologies respiratoires toxiques aiguës
L'agresseur peut être sous forme de gaz, d'aérosol liquide ou particulaire, ou d'un mélange ; il peut avoir été ingéré (solvants organiques, hydrocarbures, produits phytosanitaires)
Le temps de latence de la réponse pulmonaire peut être de plusieurs heures avant qu'apparaissent une dyspnée progressive pouvant aller jusqu'au SDRA.
Agents chimiques en cause
Gaz irritants : l'irritation est une alerte immédiate pour le sujet exposé
Ammoniac, Dioxyde de soufre, Chlore, Sulfure d'hydrogène, Isocyanate de méthyle, Dioxyde d'azote, Phosgene
Substances chimiques organiques :
gaz lacrymaux : oedèmes pulmonaires et bronchospasmes en espace confiné ; solvants organiques, rarement encause dans les pathologies pulmonaires toxiques aiguës ;
produits phytosanitaires : oedème pulmonaire, hémorragie alvéolaire, insuffisance respiratoire mortelle après ingestion de paraquat
inhibiteurs de la cholinestérase : syndrome muscarinique (bronchospasme, bronchorrhée) et dépression respiratoire (syndrome nicotinique)
Substances chimiques métalliques :
cadmium : syndrome pseudo-grippal avec pneumopathie aiguë (à distinguer de la fièvre des fondeurs) pouvant conduire à une broncho-alvéolite hémorragique et au décès
mercure : inhalation de vapeurs de mercure lors du chauffage de mercure métallique en milieu confiné ; fièvre, toux, dyspnée, alvéolite hémorragique et quelquefois décès ; fibrose pulmonaire séquellaire chez les survivants
autres métaux : pentoxyde de vanadium (irritation respiratoire), chlorure de zinc, chlorures d'antimoine, chlorures de titane, nickel carbonyle, hydrogène phosphoré (phosphine)
Composés chimiques complexes : ex : inhalation de fumées d'incendie
 
Pathologies respiratoires toxiques subaiguës
Survient après un délai d'exposition au toxique (plusieurs semaines à quelques mois)
Cadres pathologiques : protéinose alvéolaire ; pneumonies lipidiques exogènes ; syndrome d'hémorragie alvéolaire ; syndrome d'Ardystil (inhalation d'acramine) ; "poumon des travailleurs de pop corn" (vapeurs d'arôme de beurre contenant du diacétyl)
Réf :
Andujar P, Nemery B. Pathologies respiratoires aiguës et subaiguës d'origine toxique. Rev Mal Respir 2009;26:867-85
Kales SN, Christiani DC. Acute chemical emergencies. N Eng J Med 2004;350:800-8

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1