respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Pattern Recognition Receptors
(PRR)
"récepteurs de reconnaissance"

Créé le 11/01/2011 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 1/01/2011)
     
     

Appartiennent au système de reconnaissance inné.
Ils reconnaissent des "profils" moléculaires
d'agents pathogènes, appelés "pathogen associated molecular patterns" (PAMP) (ex : LPS reconnu par le CD14)
d'antigènes (ex : le mannose récepteur, qui intervient dans la capture de l'allergène majeur des acariens, le Der p 1)
de molécules endogènes, habituellement intra-cellulaires, libérées après lésion cellulaire (danger-associated molecular patterns : DAMP).
On considère que les agents toxiques inhalés, le stress oxydatif, les infections, les produits de nécrose cellulaire, l'hypoxie, l'hypercapnie, l'hypoperfusion locale peuvent conduire à la libération de DAMPs dans les BPCO.
On les trouve sur les cellules épithéliales mais aussi sur les cellules inflammatoires et les cellules de structure.

On distingue 4 types de PRR :
Toll-like receptors (TLRs)
C-type lectin receptors (CLRs) : essentiels à la reconnaissance des champignons et des bactéries
nucleotide-binding oligomerization domain (NOD) leucine-rich-repeat containing receptors (NLRs) : composants centraux des inflammasomes
retinoid acid-inducible gene I protein (RIG-I) helicase receptors
Ces PRR interagissent (ex : TLRs et NOD activent la défense contre les mycobactéries ; TLRs et CLRs sont nécessaires à la défense anti-fongique)

qui peuvent être classés en 4 groupes : 
PRR sécrétés : ils neutralisent les agents pathogènes par activation du complément ou facilitation de la phagocytose 
PRR membranaires : médiateurs de la phagocytose des macrophages (TLRs, CLRs) 
PRR de transduction : induisent un signal intracellulaire, en particulier les Toll-like récepteurs.
PPR cytosoliques
   NOD-like receptors (famille NLRs : 22 membres chez l'homme)
   RIG-I-like receptors (famille RLRs)
   DNA sensors

Réf
Netea MG, van der Meer WM. Immunodeficiency and genetic defects of pattern-recognition receptors. N Eng J Med 2011;364:60-70


Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1