respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Oxygénothérapie à long terme
Les outils techniques

Créé le 15/07/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 19/05/2006)
     
     

I- Consommables

Les lunettes nasales
lunettes avec coulant (les tuyaux font le tour complet de l'oreille pour se rejoindre en avant sous le menton ; une bague plastique permet d'en assurer le maintien) ; débit confortable de 0.5 à 6L/min.
 
Les sondes nasales
peu utilisées à domicile
la longueur de la sonde introduite est égale à la distance nez-partie antérieure de l'oreille de la personne
elle doit être changée tous les jours

Le masque à oxygène

Le cathéter transtrachéal
Proposé aux IRCG nécessitant une OLT 24h/24

Les humidificateurs
Utilité discutée en oxygénothérapie (pas de données montrant son intérêt) ; hydratation des voies respiratoires ; rarement nécessaire pour des débits < 5L/min en administration nasale ou par masque
Modèles :jetables stériles ; réutilisables ("barboteurs") ; chauffants

II- Sources d'oxygène

L'oxygène en obus gazeux
Principes
O2 gazeux comprimé à 200 bars
bouteilles de 3 m3 = 3000 litres (secours ; poste fixe) poids : 20 kg
bouteilles de 1 m3 = 1000 litres (secours) poids : 9 kg
bouteilles de 0,4 m3 = 400 litres (déambulation) poids : 3,3 kg
Manodétendeur à la sortie pour réduire cette pression à 3 bars environ
Débit-mètre fixé sur détendeur
 
Avantages
indépendance par rapport à l'énergie électrique (panne)
déambulation
 
Inconvénients
prix de revient plus élevé que celui des extracteurs
autonomie faible si débit élevé
renouvellement fréquent et coûteux
 
Autonomie
Débit (L/min) 1 1,5 2 2,5 3
Autonomie (h)
0,4 m3 6,5 4 3 2,5 2
1 m3 16,5 11 8 6,5 5,5

 

Les extracteurs ou concentrateurs d'oxygène
Principes
poids : 15 à 25 kg ; branchement électrique
séparation entre oxygène et azote (zéolithe) puis concentration de l'O2
Modèles
concentrateurs classiques : débit O2 entre 0.5 et 5L/min
concentrateurs "haut débit" : débit O2 entre 1 et 9L/min
concentrateurs portables (2-4 kg) et transportables (8-10 kg) : non pris en charge ; avec valve en mode pulsé pour délivrer l'oxygène à la demande (déclenchement par l'inspiration) et économiser l'oxygène.
systèmes remplisseurs de bouteille : concentrateur + compresseur
 
Avantages
source permanente d'oxygène à domicile
coût moindre que celui des bouteilles
 
Inconvénient
bruit

 

L'oxygène liquide
Principe
un réservoir fixe (poids : 40 à 75 kg) et un petit réservoir portable (poids : 2,5 à 4,5 kg)
stockage de l'oxygène à -183°C
 
Avantages
pas de bruit
facilite l'autonomie du patient
intéressant en cas de forts débits
 
Inconvénients
coût
remplissage du poste fixe une fois par semaine (dès que le niveau atteint 1/4)
évaporation d'O2 lorsque la source n'est pas en fonctionnement
perte d'O2 lors du remplissage de la source portable

Les ventilateurs

PPC

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1