respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

Dernière mise à jour du site le 27/10/2014

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Nausées et vomissements chimio-induits

Créé le 05/07/2006 Auteur : JM. Vernejoux (Mis à jour le 31/03/2011)
Révisé le 31/03/2011 A. Taytard  
     

HISTORIQUE

Années 80 : Cisplatine : nausées et vomissements chimio-induits (NVCI) responsables de l'arrêt des chimiothérapies dans 20 % des cas
Années 90 : Antagonistes des récepteurs sérotoninergiques (5-HT3) associés aux corticoïdes permettent un contrôle de 70 % des NVCI.


CLASSIFICATION

Type

NVCI aigus

NVCI retardés

NVCI anticipés

Période

0 - 24ème h après la chimiothérapie

1 à 5 jours après la chimiothérapie

avant chaque cycle de chimiothérapie suivant le 1er cycle

Mécanisme

relargage sérotonine (5-HT3) des cellules entérochromaffines

mécanismes multiples impliquant la substance P

anxiété



RISQUE EMETIQUE

Sévérité

Molécules utilisées en cancérologie thoracique

R. élevé (risque > 90 %)

Cisplatine, Streptozotocine

R. modéré (risque 30 - 90 %)

Carboplatine, Doxorubicine, Epirubicine, Ifosfamide, Irinotécan

R. faible (risque 10 - 30 %)

Etoposide, Gemcitabine, Paclitaxel, Topotécan, Docétaxel, Pémétrexed

R. minime (risque < 10 %)

Bevacizumab, Erlotinib, Géfitinib, Vinorelbine

Le pouvoir émétisant d'une chimiothérapie est celui du médicament le plus émétisant de l'association.

AGENTS ANTI-EMETIQUES
Antagoniste des récepteurs 5-HT3 (5-HT3)

Molécules

Voie

Dose recommandée

Ondansétron po
IV
16-24 mg 1h avant la chimiothérapie
8-16 mg 1h avant
Granisétron po
IV
2 mg 1h avant
3 mg 30 min avant
Tropisétron po
IV
5 mg
5 mg
Dolasétron po
IV
100 mg
100 mg
Palonosétron po
IV
5 mg
0,25 mg
pas d’effet-dose (saturation des récepteurs)
efficacité identique quelle que soit la molécule, son mode (IV ou po) et son nombre d'administration (unique ou multiple)
action sur les NVCI aigus ; pas d'effet démontré à la phase retardée
effets secondaires identiques (céphalées, constipation) quelle que soit la molécule


Antagoniste du récepteur Neurokinine-1 (NK-1)

Molécule

Voie

Dose recommandée

Aprépitant
po
J1 : 125 mg 1h avant la chimiothérapie ; J2 et J3 : 80 mg le matin

Fosaprépitant

IV

J1 : 115 mg 30' avant la chimiothérapie ; J2 et J3 idem cf supra

potentialise effet de l’association antagonistes des récepteurs 5-HT3 et corticoïdes
action sur les NVCI aigus et aussi retardés
métabolisme CYP3A4 : diminution de 50 % des doses de corticoïdes
effets secondaires : non différents du placebo dans les études randomisées


Corticoïdes

Molécule

Voie

Dose recommandée
R. émétisant modéré/élevé
Dexaméthasone
Méthylprednisone

po/IV
po
IV
8/20 mg
80 mg 1h avant ; 60 mg de J2 à J4
60 mg 30 min avant ; 40 mg de J2 à J4
mécanisme d'action non complètement élucidé
potentialisation des effets des autres anti-émétiques
prévention de la phase retardée
effets secondaires : insomnie, hyperglycémie
 
Autres
Métoclopramide : action à fortes doses sur les récepteurs 5-HT3, mais effets secondaires
Benzodiazépines (Lorazépam) : action anxiolytique utile dans les NVCI anticipés
Divers : cannabinoïdes, acupuncture
 
RECOMMANDATIONS

Risque

NVCI aigus
avant la chimio
(J1)

NVCI retardés
après la chimio
(J2 - J3)

si échec partiel
ajouter à la cure suivante

R. élevé (risque > 90 %)

5-HT3 + corticoïde + NK1

corticoïde + NK1

benzodiazépine la veille au soir de J1, le matin et le soir de J1 à J4
ou
métoclopramide perfusion continue pendant la chimio

R. modéré
(risque 30 - 90 %)
5-HT3 + corticoïdes+ NK1
si Anthra/Cycloph.
5-HT3 + corticoïdes
dans autres cas
NK1 si Anthra/Cycloph
corticoïdes ou 5-HT3
R. faible
(risque 10 - 30 %)

Corticoïdes

0

Réf :
Navari RM, Reinhardt RR, Gralla RJ, Kris MG, Hesketh PJ, Khojasteh A, Kindler H, Grote TH, Pendergrass K, Grunberg SM, Carides AD, Gertz BJ. Reduction of cisplatin-induced emesis by a selective neurokinin-1 receptor antagonist. N Engl J Med 1999;340:190-5
Hesketh PJ, Grunberg SM, Gralla RJ, Warr DG, Roila F, de Wit R, Chavla SP, Carides AD, Ianus J, Elmer M, Evans JK, Beck K, Reines S, Horgan KJ. The oral neurokinin-1 antagonist aprepitant for the prevention of chemotherapy-induced nausea and vomiting: a multinational, randomized, double-blind, placebo-controlled trial in patients receiving high-dose cisplatin: the Aprepitant Protocol 052 Study Group. J Clin Oncol 2003;21:4112-9
De Wit R, Herrstedt J, Rapoport B, Carides AD, Guoguang-Ma J, Elmer M, Schmidt C, Evans JK, Horgan KJ. The oral NK1 antagonist, aprepitant, given with standard antiemetics provides protection against nausea and vomiting over multiple cycles of cisplatin-based chemotherapy: a combined analysis of two randomised, placebo-controlled phase III clinical trials. Eur J Cancer 2004;40:403-10
Jordan K, Kasper C, Schmoll HJ. Chemotherapy-induced nausea and vomiting: current and new standards in the antiemetic prophylaxis and treatment. Eur J Cancer 2005;41:199-205
Ezzo J, Vikers A, Richardson MA, Allen C, Dibble SL, Issell b, Lao L, Pearl M, Ramirez G, Roscoe JA, Shen J, Shivnan J,Streitberger K, Treish I, Zhang G. Acupuncture-Point Stimulation for chemotherapy-induced nausea and vomiting. J Clin Oncol 2005;23:7188-7198
Kris MG, Hesketh PJ, Somerfield MR, Feyer P, Clark-Snow R, Koeller JM, Morrow GR, Chinnery LW, Chesney MJ, Gralla RJ, Grunberg SM. American Society of Clinical Oncology Guidelines for Antiemetics in Oncology: update 2006. J Clin Oncol 2006;24:2932-2947
Ezzo JM, Richardson MA, Vickers A, Allen C, Dibble SL, Issell BF, Lao L, Pearl M, Ramirez G, Roscoe J, Shen J, Shivnan JC, Streitberger K, Treish I, Zhang G. Acupuncture-point stimulation for chemotherapy-induced nausea or vomiting. Cochrane Database Syst Rev. 2006 Apr 19;(2):CD002285

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2014

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1