respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Kaliémie

Créé le 04/04/2002 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/10/2004)
     
     
 
Potassium
Intra-cellulaire à 98 %
Rôle majeur dans l'excitabilité neuro-musculaire
     
Hyperkaliémie  > 5mmol/L (pronostic vital 7mmol/L)
  Étiologies 

excés d'apport (associé à un défaut d'excrétion)
transfert vers le compartiment extra-cellulaire : lyse cellulaire (cellules musculaires, néoplasiques), acidose, diabète type I (insuffisance en insuline)
baisse de l'excrétion urinaire : inhibiteurs du système rénine-angiotensine-aldostérone, diurétiques épargneurs de potassium, insuffisance surrénalienne, cathécholamines (
a-agonistes)
mais aussi mauvaise technique de prélèvement sous garrot (trop serré, trop longtemps)

ECG

apparaissent généralement pour des kaliémies > 6 mmol/L
augmentation d'amplitude de l'onde T, allongement de PR, trouble de la conduction, troubles du rythme

Clinique  asymptomatique le plus souvent ; paresthésies, paralysies, collapsus, ...
Traitement
ambulatoire (hyperkaliémie modérée bien tolérée ; pas de signe ECG) : polystyrene sulfonate de sodium (résine échangeuse d'ions) per os (Kayéxalate : dose à adapter à la kaliémie ; en moyenne 15g 1 à 4/j)
hospitalier : perfusion de glucose + insuline (effet transitoire) ; furosémide
     

Réf :
Juurlink DN, Mamdani MM, Lee DS, Kopp A, Austin PC, Laupacis A, Redelmeier DA. Rates of hyperkaliemia after publication of the randomized aldactone evaluation study. N Eng J Med  2004;351:543-51

     
Hypokaliémie 3,5mmol/L
Étiologies  carence prolongée d'apports
transfert vers le compartiment cellulaire : insuline, ß2-agonistes, alcalose, corticoïdes, sécrétion excessive de stéroïdes
augmentation des pertes : digestives (vomissements, diarrhée), urinaires (diurétiques de l'anse)
ECG aplatissement de l'onde T, sous décalage de ST, troubles du rythme
Clinique  fatigabilité musculaaire, myalgie, crampes, constipation, paresthésies
     
Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1