respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Histones

Créé le 21/01/2011 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 21/01/2011)
     
     

Protéines alcalines qui emballent et organisent l'ADN en nucléosomes dont elles sont un composant majeur.
Les paires de bases d'ADN sont enroulées autour d'un octamère comprenant 2 copies des histones H2A, H2B, H3, H4 ("histones "coeur") ; la région internucléosomique contient les histones H1/H5 ("histones "lien").
Elles jouent un rôle important dans la régulation des fonctions du génome.
Elles peuvent subir de multiples modifications post-traductionnelles qui constituent le "code histone" source d'une information épigénétique ; différentes modifications peuvent interagir.

On décrit 5 classes majeures d'histones : H1, H2A, H2B, H3, H4

Les histones peuvent subir différents types de modifications :
acétylation par des histones acétyl-transférases (HAT ; 4 familles principales : GNAT ; p300/CBP ; MYST ; Rtt109) : dissociation de la chromatine permettant l'activation de la transcription ; activation ou répression de gènes spécifiques ; taux d'expression global des gènes (prédictif de la récidive des cancers).
Augmentation de l'activité HAT dans l'asthme
Plusieurs inhibiteurs de l'HAT sont en cours d'étude : curcumin, garcinol, acide anacardique, a-méthylène-gg-butyrolactones, isothiazolones
L'induction des "gènes inflammatoires" est associée à une augmentation de l'acétylation des histones.
méthylation : elle nécesite une désacétylation préalable
phosphorylation
ubiquitination
glycosylation
sumoylation

Elles peuvent aussi exister sous la forme de variants.

Toutes ces formes sont des éléments essentiels de la régulation de la transcription des gènes.

Dans les BPCO, on observe une anomalie fonctionnelle du système histones actéylase/déacétylase avec inactivation de HDAC-2 (histone déacétylase) en réponse à la fumée de tabac. Il n'y a plus de déacétylation du récepteur aux corticoïdes, étape nécessaire à leur action.

Réf :
Dekker FJ, Haisma HJ. Histone acetyl transferases as emerging drug targets. Drug Discov Today 2009;14:942-8

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1