respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Hémorragies alvéolaires

Créé le 12/08/2001 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 24/07/2010)
     
     

Sommaire

  • Signes d'appel
  • 3 tableaux cliniques
  • Examens complémentaires
  • Diagnostic différentiel
  • Étiologies
  • Traitement

Les saignements pulmonaires peuvent venir des vaisseaux bronchiques, pulmonaires ou de la microcirculation pulmonaire.

Extravasation de sang au niveau de la micro-circulation pulmonaire acinaire (capillaires, artérioles, veinules) hémorragie intra-alvéolaire (HIA) sans hémorragie des voies aériennes

Signes d'appel
toux sèche
hémoptysie de sang rouge (absente dans 1/3 des hémorragies alvéolaires)
dyspnée rapidement progressive pouvant aller à la défaillance respiratoire
anémie ferriprive
 
3 tableaux cliniques
tableau aigu conduisant à l’insuffisance respiratoire
tableau sub-aigu, avec des phases d’amélioration spontanées et des rechutes
HIA chronique et occulte, plus rare
 
 
Examens complémentaires
Imagerie : opacités alvéolaires diffuses bilatérales (du verre dépoli à la condensation)
Histologie : capillarite pulmonaire le plus souvent : infiltration interstitielle surtout à neutrophiles, nécrose fibrinoïde des parois alvéolaires et capillaires ; vascularite pulmonaire : inflammation des vaisseaux pulmonaires
LBA : essentiel lorsqu'il n'y a pas eu d'hémoptysie ; liquide hémorragique ; hématies ; à distance, sidérophages (macrophages riches en hémosidérine)
liés à l'étiologie soupçonnée
 
Gaz du sang : hypoxémie
 
Diagnostic différentiel
hémoptysie inhalée
 
 
Étiologies
Immunitaires
polyangéite microscopique (environ 10 % des étiologies)
granulomatose de Wegener (vascularite granulomateuse à ANCA) ; environ 30 % des étiologies
purpura rhumatoïde
maladie de Behçet
connectivites, le plus souvent lupus, puis polyarthrite rhumatoïde et moins fréquemment polymyosite/dermatomyosite
syndrome de Goodpasture (Ac anti-membrane basale) ; environ 15 % des étiologies
syndrome primaire des anti-phospholipides
maladie cœliaque
colites inflammatoires
Non immunitaires
pathologies cardio-vasculaires
troubles de l'hémostase
toxiques/médicaments : pathologie iatrogène (pénicillamine) ; inhalation de cocaïne
baro-traumatismes : plongée sous-marine
cancers (hémopathies), métastases
maladies infectieuses (leptospirose)
greffes : moelle ; cœur ; poumon
Autres
hémosidérose pulmonaire idiopathique ; environ 15 % des étiologies
 
Traitement
étiologique
corticothérapie ; immunosuppresseurs ; quelquefois plasmaphérèse
Réf :
Cordier JF. Hémorragie alvéolaire diffuse : quand y penser ? Quel bilan ?
Rev Mal Respir 2006;23:749-50
Lara AR, Schwartz MI. Diffuse alveolar hemorrhage. Chest 2010;137:1164-71
Picard C, Parrot A, Mayaud C, Cadranel J. Hémorragies intra-alvéolaires de l'adulte d'origine immunitaire. Rev Mal Respir 2006;23:3S61-73

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1