respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Test de marche

Créé le 12/07/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 26/12/2005)
     
     

Objectif
Détecter les anomalies des échanges gazeux à l'effort.
Considéré comme un bon outil pronostic (Flaherty, 2006 ; Miyamoto, 2000 ; Paciocco, 2001).

Pratique du test de marche

Consignes
    Marcher le plus rapidement possible d'un pas égal
    On peut s'arrêter et repartir
    Franchir la plus grande distance possible dans le temps de 6 minutes
    Repos jusqu'au retour de la fréquence cardiaque à sa valeur de base (10 à 20 min)

Mesures
    Distance parcourue
    Fréquence cardiaque
    Saturation en oxygène (recommencer le test sous oxygène en cas de désaturation)
    Dyspnée sur une échelle visuelle analogique
ou une échelle de Borg

Interprétation : équations pour le calcul des valeurs de référence (Cote, 2008)
    Hommes :
avec encouragements : 218 + [5,14 × taille (cm)]-[5,32 × âge]-[1,80 × poids (kg)] + 51,31m
sans encouragement : [7,57 × taille (cm)]-[5,02 × âge]-[1,76 × poids (kg)]-309
Limite inférieure de la normale : distance calculée - 153 m (ou 82% théorique)
    Femmes :
avec encouragements : 218 + [5,14 × taille (cm)]-[5,32 × âge]-[1,80 × poids (kg)]
Sans encouragement : [2,11 × taille (cm)]-[5,78 × âge]-[2,29 × poids (kg)]+667
Limite inférieure de la normale : distance calculée - 139 m (ou 82% théorique)

Utilisation du test
   BPCO : index de BODE : ≥ 350 m : 0 ; 350-249 m : 1 ; 249-150 m : 2 ; ≤ 149 m : 3
1 point : augmentation du risque de mortalité toutes causes : 1.34 ; mortalité respiratoire : 1.62
   Hypertension Artérielle Pulmonaire idiopathique : < 332 m corrélé de manière indépendante à la mortalité (Miyamoto, 2000 ; Paciocco, 2001))
   Fibrose pulmonaire idiopathique : SpO2 ≤ 88 % pendant le test : 3.2 ans ; > 88 % : médiane de survie : 6.8 ans (Flaherty, 2006)

Interprétation des changements
   distance minimum cliniquement significative : 54-80 m (Wise, 2005)

Avantages
   reproduit une activité proche de la vie quotidienne
   simple, bon marché, mais utilisable uniquement chez les malades modérés à sévères,

   chez le BPCO, évalue sans doute mieux la désaturation à l'effort qu'un excercice maximal cardio-pulmonaire sur bicyclette (Poulain, 2003)
   bien corrélé à la fonction respiratoire, à l'état de santé, à la consommation maximale d'oxygène et facteur pronostic de mortalité

Inconvénients
   nombreuses sources de variabilité (motivation du patient, poids, taille, âge, sexe, co-morbidités) et susceptible de variations au jour le jour
   n'est réduit que chez les malades GOLD III ou IV
   consommateur de personnel et de temps
   l'espace disponible (avec des changements de direction fréquents) peut influencer le résultat
   effet d'apprentissage ; la distance parcourue est, en moyenne, 17 % supérieure lorsqu'on refait le test le lendemain (ATS, 2002)

Gazométrie artérielle d'exercice

Tests d'exercice en pneumologie

Réf
ATS statement.  Guidelines for the six-minute walk test. Am J Respir Crit Care Med 2002;166:111-7
Cote CG, Casanova C, Marín JM, Lopez MV, Pinto-Plata V, de Oca MM, Dordelly LJ, Nekach H, Celli BR. Validation and comparison of reference equations for the 6-min walk distance test. Eur Respir J 2008;31:571-8
Enright PL, Sherrilli DL. Reference equations for the six-minutes walk in healthy adults. Am J Respir Crit Care Med 1998;158:1384-7
Flaherty KR, Andrei AC, Murray S, Fraley C, Colby TV, Travis WD, Lama V, Kazerooni EA, Gross BH, Toews GB, Martinez FJ. Idiopathic pulmonary fibrosis: prognostic value of changes in physiology and six-minute-walk test. Am J Respir Crit Care Med 2006;174:803-9
Miyamoto S, Nagaya N, Satoh T, Kyotani S, Sakamaki F, Fujita M, Nakanishi N, Miyatake K. Clinical correlates and prognostic significance of six-minute walk test in patients with primary pulmonary hypertension. Comparison with cardiopulmonary exercise testing. Am J Respir Crit Care Med 2000;161:487-92
Pinto-Plata VM, Cote C, Cabral H, Taylor J, Celli BR . The 6-min walk distance: change over time and value as a predictor of survival in severe COPD.  Eur Respir J 2004;23:28-33
Paciocco G, Martinez FJ, Bossone E, Pielsticker E, Gillespie B, Rubenfire M. Oxygen desaturation on the six-minute walk test and mortality in untreated primary pulmonary hypertension. Eur Respir J 2001;17:647-52
Poulain M, Durand F, Palomba B, Ceugniet F, Desplan J and al. 6-minute walk testing is more sensitive than maximal incremental cycle testing for detecting oxygen desaturation in patients with COPD.  Chest 2003;123:1401-7
Salzman SH. The 6-min walk test - Clinical and research role, technique, coding, and reimbursement. Chest 2009;135:1345-52

A lire

- L’épreuve d’effort en Pneumologie - C. Préfaut -1999

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1