respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Environnement
Nanomatériaux
Maladies respiratoires

Créé le 18/01/2010 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 18/01/2010)
     
     

Nanomatériaux 
Objets d’une dimension de 1 à 100 nm
- une dimension nanométrique : nanofeuillet (graphite)
- deux dimensions nanométriques (bidimensionnel) : nanotube ou nanofil (ex : nanotubes de carbone : CNT –carbon nanotubes)
- trois dimensions nanométriques (tridimensionnel) : nanoparticule (NP)

Sources
naturelle : éruptions volcaniques, incendies de forêts…
anthropogénique (liée aux activités humaines)
non intentionnelle : pollution
intentionnelle : produits manufacturés

Effets biologiques conditionnés par 
la forme : toxicité particules fibreuse > particules sphériques
la surface : augmente la réactivité potentielle
la composition chimique : métaux (ex : fer) à l’origine de la génération de radicaux libres de l’oxygène
le degré d’agrégation ou d’agglomération : intervient dans la déposition dans l’appareil respiratoire
le revêtement de surface : peut faire varier la toxicité de la particule et moduler la pénétration intracellulaire

La déposition des NP est principalement due à la diffusion.
Contrairement aux particules micrométriques, plus la taille des NP est petite, plus la déposition se fera au niveau du naso-pharynx  et de l’arbre trachéo-bronchique.

Les NP peuvent être éliminées par
la clairance muco-ciliaire
la phagocytose macrophagique (rapide, en 6 à 12h)
la translocation épithéliale et passage dans la circulation lymphatique et sanguine
l’élimination chimique : dissolution pour les particules solubles, fixation protéique

Effets sur l’appareil respiratoire
Basés sur des études expérimentales in vitro et in vivo : génération de stress oxydant, effet pro-inflammatoire, effet prothrombotique, survenue possible de fibrose pulmonaire, d’emphysème.
Peu de données scientifiques actuellement disponibles.

Réf
Andujar P, Lanone S, Brochard P, Boczkowski J. Effets respiratoires des nanoparticules manufacturées. Rev Mal Respir 2009 ;26 :625-37

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1