respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Environnement
Composés organiques volatiles (COV)

Créé le 13/03/2000 Auteur : FGLMR (Mis à jour le 12/06/2013)
     
     

COV : Tous les composés organiques provenant de sources anthropiques et biogènes autres que le méthane, capables de produire des oxydants photochimiques par réaction avec des oxydes d'azote sous l'effet du rayonnement solaire (diective 2002/3/CE du Parlement européen).
Les COV NM (non méthaniques) se comptent par centaines (alcanes, alcènes, aromatiques mono ou polycycliques, benzène...) auxquels on ajoute traditionnellement des composés oxygénés ou chlorés (aldéhydes : formaldéhyde et acétaldéhyde ; cétones ; éthers ; solvants...) qui n'en font pas partie selon la classification de l'OMS.
On en rapproche les composés organiques semi-volatiles (COSV) plus lourds, non volatils à température ambiante mais volatils au contact d'une source de chaleur (ex : radiateur) : hydrocarbures aromatiques polycycliques, polychlorobiphényles (PCB)...

Origine des COV et du formaldéhyde

Combustion
Gaz, bois, charbon ; transports : émission à l'échappement et à l'évaporation de carburant
Procédés industriels
Raffinage, stockage et distribution de carburants
Agriculture sylvicole
Émissions directes de la végétation : terpènes, isoprènes des conifères et feuillus

Produits de construction et décoration

Revêtement de sol et mur, faux plafonds, bois aggloméré, mousse urée-formol

Activités d'entretien et de bricolage

Utilisation de solvants, boules de naphtaline, désodorisants, peintures, colles...

Divers
Fumée de tabac (nicotine ; 3-éthenylpyridine), photocopieuse, humidificateurs d'air...
 
Les COV de l'air intérieur ont pour origine
l'air extérieur par transfert (ex : trafic routier)
l'air intérieur
- activité des occupants (ex : appareils fonctionnant par combustion ; produits d'entretien)
- produits de construction et d'aménagement (ex : revêtements)
  
Concentrations en COV
Les concentrations en COV indoor varient dans le temps et sont supérieures de 2 à 10 fois à celles de l'air extérieur. Elles sont plus élevées dans les maisons avec mousse urée-formol.
En France, la concentration moyenne à l'intérieur des locaux est de l'ordre de 70µg/m3.
 
Effet de l'exposition aux COV
Sujets sains
Pas d'effet démontré sur la santé en dessous de 3000µg/m3. A très forte dose (50 mg/m3), on peut observer une irritation des muqueuses ORL (nasale, pharyngée), oculaire et des symptômes à type de toux, dyspnée, oppression thoracique.
Sensibilisation et manifestations allergiques
L'exposition maternelle aux COV pourrait avoir une influence sur le statut immun des nouveau-nés.
Chez des enfants exposés à des concentrations de COV plus élevées, on a observé une plus grande prévalence de sensibilisation aux allergènes alimentaires puis aux allergènes de l'environnement intérieur et extérieur.
Asthmatiques
Pas d'effet démontré sur la fonction respiratoire et l'hyper-réactivité bronchique.
Sensation de gêne respiratoire quelquefois ressentie.
On a retrouvé chez l'enfant une association entre les concentrations ambiantes de COV dans les salles de classe et l'asthme.
La complexité du milieu intérieur rend difficile la mise en évidence de liens entre les différents facteurs (humidité, moisissures, fumée, COV...) et les symptômes.
Le benzène et le formaldéhyde sont classés comme "cancérogènes certains" par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CICR)
 
L'ANSES (agence nationale de la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a déterminé des Valeurs Guides de l'Air Intérieur (VGAI) pour protéger les populations des effets sanitaires liés à la pollution de l'air par inhalation.
Réf :
Beach JR et al. The effects on asthmatics of exposure to a conventional water-based and a volatils organic compound-free paint. Eur Respir J 1997;10:563-6
Casset A, de Blay F. Effets sur la santé des composés organiques volatils de l'habitat. Rev Mal Respir 2008;25:475-85
 
Effet indirect de l'exposition aux COV
Ce sont des précurseurs de la pollution photo-oxydante : sous l'effet des rayonnements ultraviolets, ils engendrent la formation d'ozone et d'autres composés oxydants (peroxyde d'hydrogène, aldéhydes...).
   
D’où viennent les COV de l’air alvéolaire ?
12 volontaires sains      
Mesure
24 COV les plus abondants
dans 
l’air inspiré
l’air alvéolaire
  
gradient
= [air alvéolaire] - [air inspiré]
15 gradients positifs
COV fabriqués dans l’organisme (triméthylpentane)
9 gradients négatifs
COV absorbés puis catabolisés ou excrétés par voie extra-pulmonaire (isoprène)
   
Réf :
Cicolella A. Les composés organiques volatiles (COV) : définition, classification et propriétés. Rev Mal Respir 2008;25:155-63
Phillips M et al. Metabolic and environmental origins of volatile organic compounds in breath. J Clin Pathol 1994;47:1052-3
   
Ces COV peuvent aussi être une signature corporelle ; leurs changements peuvent, peut être, être utilisés  comme des marqueurs de maladies (Ehman, 2011).
   
Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1