respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Endométriose thoracique

Créé le 21/07/2001 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 02/01/2008)
     
     

Due à la croissance d'endomètre hors de la cavité utérine, le plus souvent dans la cavité péritonéale, quelquefois dans le thorax.
Endométriose thoracique : Ensemble de manifestations cliniques et radiologiques liées à la croissance de l'endomètre dans les poumons ou à la surface de la plèvre.
L'endométriose touche 5-15% des femmes en âge de procréer mais on a peu d'informations sur l'endométriose thoracique.
Endométriose pelvienne : femmes 24-29 ans ; endométriose thoracique environ 5 ans plus tard.

Manifestations cliniques thoraciques

1/ Pneumothorax cataménial : manifestation la plus fréquente (80% des cas)

PNO cataméniaux : femmes de 30 à 40 ans ; toux, douleur thoracique, dyspnée ; histoire d'endométriose pelvienne à rechercher mais ces PNO ne sont pas tous liés à une endométriose ; dans les 72h après l'apparition des règles mais pouvant survenir entre les règles et n'apparaissant pas à chaque épisode menstruel ; surtout le poumon droit ; taux de récidive élevé ; plusieurs mécanismes avancés : rupture de bulles sous-pleurales, passage transdiaphragmatique d'air à partir du tractus génital, endométriose intra-pulmonaire sous pleurale avec fuite alvéolaire ; symphyse pleurale conseillée ; suppression de l'ovulation à envisager.

Réf
Van Schil PE et al. Catamenial pneumothorax caused by thoracic endometriosis.  Ann Thorac Surg 1996;62:585-6
 
2/ Hémothorax cataménial
surtout à droite ; toux, douleur thoracique, dyspnée pouvant quelquefois simuler une embolie pulmonaire ; TDM thorax : lésions nodulaires, épanchements multiloculaires, masses pleurales, épaississements pleuraux
 
3/ Hémoptysies cataméniales
une TDM thoracique en période de menstruation peut être utile : opacités pulmonaires plus ou moins bien définies, cavités à parois fines, formations bulleuses, opacités en verre dépoli
généralement de faible abondance, rythmées par les menstruations
localisation de la lésion souvent difficile ; elle peut être pulmonaire ou bronchique

4/ Nodules pulmonaires
ces nodules ne donnent pas de symptômes cataméniaux
le plus souvent associés à des hémoptysies cataméniales
   
5/ Endométriose diaphragmatique
asymptomatiques
douleurs du sommet ou de l'épaule, plutôt à droite, profonde, quelquefois aggravée par la position couchée et nécessitant de dormir assis, irradiant dans le cou ou le bras, cataméniales ou quelquefois plusieurs jours avant les menstruations
   
Démarche diagnostique
TDM thoracique, la variation de taille des anomalies a une bonne valeur diagnostique
endoscopie bronchique : permet de localiser l'origine d'un saignement ; ne permet que rarement les prélèvements nécessaires au diagnostic
investigations gynéco-obstétricales ; leur négativité n'exlcue pas le diagnostic
thoracoscopie vidéo-assistée : permet de voir et de prélever les localisations diaphragmatiques et pleurales
   
Traitement étiologique
Objectif : produire une pseudo-grossesse, une pseudo-ménopause ou une anovulation chronique
Danazol : provoque une anovulation ; 600-800mg/j

effets secondaires : androgéniques : augmentation de la pilosité, changement d'humeur, voix plus grave, rarement lésions hépatiques

Progestatifs : médroxyprogestérone
effets secondaires : saignements utérins, nausées, tension des seins, rétention liquidienne, dépression
Gestrinone : éthylnorgestrienone
effets secondaires : androgéniques et anti-oetrogéniques, légers et passagers
Combinaison œstrogène-progestérone : pilule contraceptive, prise de façon continue ou cyclique
effets secondaires : prise de poids, saignement anormal, hypertension, légers et bien tolérés
Agonistes du GRH (hormones relâchant la gonadotrophine)

effets secondaires : hypo-oestrogénisme : saignements vaginaux, bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, baisse de la libido, tension des seins, insomnie, dépression, irritabilité, fatigue, céphalées, ostéoporose, diminution de l'élasticité de la peau

Chirurgie : résection d'un nodule ; traitement d'une éventuelle endométriose pelvienne
 
Les traitements médicaux ne permettent de prévenir les récidives que dans environ 50% des cas traitements médico-chirurgicaux associés ou séquentiels
  
Traitement symptomatique
Douleur : anti-inflammatoire non stéroïdien ; chirurgie des voies nerveuses
Stérilité : techniques de reproduction médicalement assistée
Réf :
Olive DL, Pritts EA. Treatment of endometriosis. N Eng J Med 2001;345:266-75
Réf :
Alifano M, Trisolini R, Cancellieri A, Regnard JF. Thoracic endometriosis: Current knowledge. Ann Thor Surg 2006;81:761-9
Joseph J, Sahn SA. Thoracic endometriosis syndrome: New observations from an analysis of 110 cases. Am J Med 1996;100:164-70
Nunes H, Bagan P, Kambouchner M, Martinod E. Endométriose thoracique. Rev Mal Respir 2007;24:1329-40
Redwine BD. Diaphragmatic endometriosis: diagnosis, surgical management, and long-term results of treatment. Fertil Steril 2002;77:288-96

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1