respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Corticostéroïdes inhalés

Créé le 12/10/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 30/04/2013)
     
     
  
L'inhalation des corticostéroïdes permet
une amélioration du contrôle de l'asthme
une réduction du besoin de corticothérapie générale et donc de ses effets délétères
nette amélioration du rapport effets attendus/effets secondaires
grâce à 
une plus grande concentration sur la cible bronchique
une diminution de la pénétration systémique
  
Les corticostéroïdes inhalés sont 
 
l'élément essentiel du traitement de fond de l'asthme
 

recommandés dans le traitement de fond des BPCO ; ils ne modifient pas le déclin du VEMS mais améliorent les symptômes, la qualité de vie, la fréquence des exacerbations chez certains malades.

Une relation dose/effet semble exister mais qui ne se voit que pour des doublements de dose ; il n'est pas sûr que des doses élevées donnent un meilleur résultat, dans les asthmes modérés, que des doses de l'ordre de 200µg/j ; par contre les effets secondaires augmentent nettement avec la dose.
Une dose de 2000µg/j de fluticasone (FP) permet de réduire de quelques mg la corticothérapie générale des asthmatiques cortico-dépendants.
Ils doivent cependant toujours être utilisés à la dose minimale nécessaire
Bien qu'il y ait des différences dans la pharmacocinétique des corticoïdes inhalés, les différences en matière d'efficacité à doses équivalentes restent à démontrer.
Dans la crise d'asthme, il est possible que les corticoïdes inhalés aient un intérêt pendant la phase initiale du traitement.
 
Facteurs de résistance aux corticoïdes inhalés
polymorphisme génétique : asthmatiques homozygotes pour l'allele variant rs37973 (environ 16 % de la population)
tabagisme
obésité
déficit en vitamine D
 
C'est l'appareilage utilisé et la technique d'inhalation du malade qui sont les éléments essentiels de la dose délivrée au poumon.
 
On observe davantage de pneumonies chez les malades BPCO traités par corticoïdes inhalés (Calverley, 2007 ; Ernst, 2007 ; Drummond, 2008 ; Singh, 2009) ; mais leur sévérité semble modérée (Chen, 2011) avec moins de décès chez ces malades traités par association corticoïdes-béta-agonistes longue action inhalée comparés aux malades uniquement traités par anticholinergiques longue action (Calverley, 2011).
Les symptômes d'exacerbation de BPCO sont rapportés par le malade avant la pneumonie qui apparaît comme un échec du traitement de l'exacerbation (Calverley, 2011).
Réf :
Adams N, Bestall J, Jones P, Lasserson T, Griffiths B, Cates C. Inhaled fluticasone at different doses for chronic asthma in adults and children. Cochrane Database Syst Rev 2005;3:CD003534
Calverley PMA, Anderson JA, Celli B, Ferguson GT, Jenkins C, Jones PW, Yates JC, Vestbo J for the TORCH investigators. Salmeterol and fluticasone propionate and survival in chronic obstructive pulmonary disease. N Eng J Med 2007;356:775-89
Calverley PMA, Stockley RA, Simungal TAR, Hagan G, Willits LR et al. Reported pneumonia in patients with COPD. Findings from the INSPIRE study. Chest 2011;139:505-12

Chen D, Restrepo MI, Fine MJ, V Pugh MJ, Anzueto A, Metersky ML, Nakashima B, Good C, Mortensen EM. Observational Study of Inhaled Corticosteroids on Outcomes for COPD Patients with Pneumonia. Am J Respir Crit Care Med 2011;184:312-6
Drummond MB, Dasenbrook EC, Pitz MW, Murphy DJ, Fan E. Inhaled Corticosteroids in Patients With Stable Chronic Obstructive Pulmonary Disease: A Systematic Review and Meta-analysis. JAMA 2008;300:2407-16
Ernst P, Gonzalez AV, Brassard P, Suissa S. Inhaled corticoisteroid use in chronic obstructive pulmonary disease and the risk of hospitalization for pneumonia. Am J respir Crit Care Med 2007;176:162-6
Raissy HH, Kelly HW, Harkins M, Szefler SJ. Inhaled corticosteroids in lung diseases. Am J Respir Crit Care Med 2013;187:798-803

Singh S, Amin AV, Loke YK. Long-term use of inhaled corticosteroids and the risk of pneumonia in chronic obstructive pulmonary disease: a meta-analysis. Arch Intern Med 2009;169:219-29

Corticostéroïdes en aérosols doseurs

Corticostéroïdes en poudre

Corticostéroïdes nébulisés 

Effets délétères de la corticothérapie inhalée

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1