respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Corticostéroïdes

Créé le 30/11/1998 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 13/12/2008)
     
     

Les corticoïdes diffusent à travers la membrane cellulaire et se lient aux récepteurs glucocorticoïdes dans le cytoplasme. Ce complexe parvient rapidement dans le noyau où il se lie à l'ADN et agit sur la transcription des gènes.
La déactéylation du récepteur aux glucocorticoïdes par HDAC2 (histone deacétylase 2)
est nécessaire à la suppression de l'expression des "gènes inflammatoires". L'expression et l'activité de HDAC2 sont diminuées chez les fumeurs et les patients avec BPCO, expliquant sans doute la résistance à la corticothérapie.

Les corticoïdes ont 2 modes d'action
génomique : effet suppresseur sur les gènes qui encodent la synthèse de protéines inflammatoires (blocage des facteurs de transcription : NF-kB, AP-1 (activator protein-1), STAT, NF-AT (nucleau factor of activated T-cells)), activateur sur les gènes qui encodent la synthèse des protéines anti-inflammatoires (annexine-1, interleukine-10...) et d'autres protéines (récepteur b2-adrénergiques), avec un délai d'action de 4-12h voire plus ;
non-génomique : spécifique par une interaction avec des récepteurs de membrane ou cytoplasmiques ou non spécifique avec la membrane elle-même, des canaux ioniques (K+, Ca++), enzymes ou transporteurs ; cette réponse est très rapide (minutes), passagère (environ 30 min) et dose-dépendante. Ces sites récepteurs ont été retrouvés sur les membranes des cellules musculaires lisses des vaisseaux bronchiques. Cet effet est à l'origine de la vasoconstriction de la muqueuse des voies aériennes, ce qui peut diminuer la clairance des bronchodilatateurs.

Les corticoïdes ont une triple action
anti-inflammatoire
up-régulation (augmentation de la synthèse et/ou restauration de la fonction) des récepteurs
b potentialisent l'effet des ß2-agonistes sur le muscle lisse
vasoconstriction réduction de la production de mucus

Réf :
Barnes PJ, Adcock IM. How do corticosteroids work in asthma? Ann Intern Med 2003;139:359-70

 

 

Corticostéroïdes par voie locale

Corticostéroïdes systémiques

Effets secondaires des corticostéroïdes

Syndrome de sevrage

On décrit des corticoïdes dissociés (DIssociated Glucocorticoïd Receptor Agonists -DIGRAs ou SElective Glucocorticoid Receptor Agonists - SEGRAs) qui se lient spécifiquement aux récepteurs intracellulaires des glucocorticoïdes permettant leur activation sans dimérisation ; le monomère se lie aux facteurs de transcription (NF-kB et AP-1) et les empêche de stimuler l'expression de leurs gènes cibles qui induisent la production de protéines comme la cyclo-oxygénase, la phospholipase A2, le TNF, le TGF-b... On considère que la forme dimère est à l'origine des effets indésirables des corticoïdes en plus des effets anti-inflammatoires ; il y a donc un intérêt des formes monomères dans les maladies inflammatoires chroniques. Mais l'effet anti-inflammatoire des récepteurs monomères semble moindre.


A lire

- Interaction des ß2-mimétiques et Corticoïdes
-
Éléments du rapport bénéfice/risque des corticoïdes inhalés

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1