respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Chemokines

Créé le 08/02/2006 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 20/10/2008)
     
     

 

Définition
Chemokines = cytokines chémotactiques

Physiopathologie

Petites protéines liées à l’héparine

Orientation des lymphocytes vers le site de l'inflammation
Différenciation des cellules T (Th1 ou Th2)
Déclenchement de la réponse immune
P athogénèse de certaines maladies.

Environ 59 chemokines divisées en 4 familles
CC (cystéine-cystéine)
   attirent les éosinophiles, lymphocytes T et monocytes sur le site de l’inflammation chronique (surtout CCL5 et 11) ;
   rôle dans la réaction allergique ;
   rôle dans le développement de la fibrose pulmonaire (CCL2 libéré par l'activation de PAR-1 sur les cellules épithéliales) ;
   favorisent la rencontre entre la cellule dendritique ou le macrophage et la cellule T naïve ou mémoire dans le ganglion lymphatique
On décrit jusqu'à 10 récepteurs (R) sur les cellules

CXC (cystéine-aminoacide-cystéine) (prototype : IL-8)
   attirent les leucocytes polynucléaires sur le site de l’inflammation aiguë (surtout CXCL8) ;
   rôle dans l’angiogenèse -> intérêt en cancérologie
On décrit jusqu'à 6 récepteurs
2 sous-groupes
ELR : CXCL2, 3, 5, 6, 7, 8 ; angiogéniques ; agissent par CXCR2
non ELR : CXCL4, 9, 10, 11, 17 ; angiostatiques ; agissent par CXCR3B ; CXCL12 est angiostatique et se lie à CXCR4

La majorité des chémokines appartient à ces 2 familles.

CXCL1 (fractalkine)
   joue un rôle dans l’adhésion cellulaire
On décrit 1 récepteur (Cx3CR1)

XCL1 (un seul résidu cystéine) (lymphocyte_spécific chemotactic peptide : lymphotactine)
On décrit 1 récepteur (XCR1)

On peut distinguer
   les chémokines constitutives (homéostatiques) qui régulent le trafic des lymphocytes et participent à l'immunosurveillance : CCL 19, CCL 21, CXCL 12
   les chémokines pro-inflammatoires (inductibles) produites au niveau des sites d'inflammation
Mais des chémokines peuvent appartenir aux 2 catégories

Elles interagissent avec des récepteurs situés à la surface des cellules : ex CXC et CXCR1

Dans l’asthme

CCL11 (eotaxine)
   recrutement des éosinophiles dans le poumon

Dans la BPCO (BPCO-inflammation)

Thérapeutique

CCR3 
   antagoniste du récepteur ; essai dans l’asthme allergique
CXCR1, CXCR2
   antagonistes des récepteurs ; essai dans les BPCO

 

Réf :
Charo IF, Ransohoff RM. The many roles of chemokines and chemokine repecptors in inflammation. N Eng J Med 2006;354:610-21
Commins SP, Borish L, Steinke JW. Immunologic messenger molecules:cytokines, interferons, and chemokines. J Allergy Clin Immunol 2010;125:S53-72

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1