respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

ß2-agonistes inhalés

Créé le 15/07/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 17/09/2006)
     
     

La balance avantages-inconvénients des b2-adrénergiques inhalés est débattue depuis plus de 40 ans avec 2 "épidémies" de mortalité dans l'asthme.
Ces molécules ont un effet bénéfique incontestable à court terme sur la stabilisation des mastocytes et la relaxation du muscle lisse bronchique. Mais on sait aussi qu'elles ont un effet pro-inflammatoire (inhibition d'IL-12 et IFN-gfavorisant la voie Th2), même à faible dose, provoquant une augmentation du nombre des cellules inflammatoires de l'expectoration induite et une aggravation de l'hyper-réactivité bronchique, surtout vis à vis des allergènes.
La monothérapie devrait être évitée, l'usage des combinaisons avec des corticoïdes pouvant, jusqu'à un certain point, limiter les effets adverses de ces médicaments.
Mais il y a un seuil d'exposition totale aux b2-adrénergiques qui peut être franchi même par les malades utilisant des corticoïdes inhalés. Cela peut être particulièrement vrai lorsque ces médicaments sont délivrés à forte dose par nébulisations.
C'est dans ce cadre conceptuel que, comme en cardiologie, l'idée d'utiliser des b-bloquants (longtemps contre indiqués dans l'insuffisance cardiaque gauche) a été proposée ; on sait que, en administration chronique, ils réduisent l'inflammation à éosinophiles, l'élaboration des cytokines et le contenu en mucines des sécrétions .

Réf :
Chupp GL. Say what, beta-blockers for asthma? Am J Respir Cell Mol Biol 2008;38:249-50
Taylor DR. The
b-agonist saga and its clinical relevance: On and on it goes. Am J Respir Crit Care Med 2009;179:976-8

ß2-agonistes aérosols doseurs

ß2-agonistes en poudre

ß2-agonistes nébulisés

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2018

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1