respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Aspergillus
Pathologies respiratoires induites

Créé le 15/07/1999 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 05/03/2012)
Révisé le 10/10/2009 P. Germaud  
     

L’Aspergillus est un champignon ubiquitaire, très peu pathogène, qui se développe dans des environnements humides et/ou agricoles, pénétrant l'organisme, le plus souvent, par voie aérienne, qui peut provoquer 3 types principaux de manifestations broncho-pulmonaires.

Par ordre décroissant de compétence immunitaire
1/ Réactions allergiques ou d’hypersensibilité
  
  
par colonisation de cavités pulmonaires ou pleurales pré-existantes.
 
3/ Infection

tropisme vasculaire d'Aspergillus ; généralisation par voie hématogène dans 10 à 20 % des cas, surtout chez les immunodéprimés ; thrombose artérielle ; nécrose ischémique du territoire atteint.

  
Traitement antifongique
Préventif
Isolement ; filtration de l'air (filtres HEPA)
   
  Curatif
Amphotéricine B
Désoxycholate
elle était la référence dans les aspergilloses invasives : 1 à 1,5mg/kg/j en perfusion IV
effets secondaires : hypokaliémie ; insuffisance rénale
Complexe liposomial
 
AmBisome® : 3 mg/kg/j en perfusion IV de 30 à 60min
toxicité rénale moindre et retardée
réservé aux patients avec insuffisance rénale, traitements néphrotoxiques et aux neutropéniques
Complexes lipidiques d'Amphotéricine B
 
Abelcet® : 5mg/kg/j en perfusion de 2h
plus néphrotoxique que l'AmBisome
Azolés
 
itraconazole (Sporanox®) : per os ; 200 à 400mg/j ; durée fonction de l'importance de l'atteinte et de la réponse au traitement
  voriconazole (Vfend®) : per os (comprimés, suspension buvable) ou IV ; traitement de référence de l'aspergillose invasive ; dose de charge puis dose d'entretien ; IV : 6mg/kg x 2/j à J1 puis 4mg/kg/j ; après une semaine, 200mg x 2/j ; durée selon l'importance de l'atteinte et le degré d'immunodépression de l'hôte ; au moins 6 à 12 semaines pour une aspergillose pulmonaire.
Effets secondaires : troubles de la vision, photophobie, dyschromatopsie ; perturbation du bilan hépatique ; lésions cutanées ; nombreuses interactions médicamenteuses.
 

posaconazole (Noxafil®) : per os, buvable ; 200mg x 4/j ou 400mg x 2/j pendant ou immédiatement après les repas s'ils sont pris ; inhibiteur du CYP3A4, interactions médicamenteuses ; neutropénie, toxicité hépatique, troubles digestifs, paresthésies, vertiges, somnolence, céphalées, rashs cutanés, fièvre, asthénie, fatigue

Echinocandines
 
caspofungine (cancidas®): traitement IV de 2ème intention (patients intolérants ou réfractaires aux molécules précédentes)
Combinaisons : rarement, indications restant à préciser en l'absence d'études
Traitements visant à renforcer l'immunité : facteurs de croissance, transfusions de leucocytes, recombinant de l'interféron g, diminution des immunosuppresseurs si possible

Chirurgie : exérèse du champignon et de la zone hémorragique en complément du traitement antifongique, si hémoptysies massives, lésions proches des gros vaisseaux ou du péricarde, lésion localisée résiduelle, résistance aux antifongiques.

   

Réf :
Sharma OP et al. Many faces of pulmonary aspergillosis. Eur Respir J 1998;12:705-15
Germaud P, Renaudin K, Danner I, Morin I, De Lajartre A-Y. Aspergilloses broncho-pulmoanires : les nouveaux enjeux. Rev Mal Respir 2001;18:257-66
Mora-Duarte J, Betts R, Rotstein C, Lopes Colombo A, Thompsom-Moya L et al. Comparison of caspofungin and amphotericin B for invasive candidiasis. N Eng J Med 2002;347:2020-9
Reichenberger F, Habicht JM, Gratwol A, Tamm M. Diagnosis and treatment of invasive pulmonary aspergillosis in neutropenic patients. Eur Respir J 2002;19:743-55
Soubani AO, Chandrasekar PH. The clinical spectrum of pulmonary aspergillosis. Chest 2002;121:1988-99
Walsh TJ, Teppler E, Donowitz GR, Maertens JA, Baden LR et al. Caspofungin versus liposomal amphotericin B for empirical antifungal therapy in patients with persistent fever and neutropenia. N Eng J Med 2004;351:1391-402
Zmeili OS, Soubani AO. Pulmonary aspergillosis: a clinical update. Q J Med 2007;100:317-34

Mycoses broncho-pulmonaires

à lire :
-
Aspergilloses respiratoires - Les nouveaux enjeux - P. Germaud , 2001

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1