respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Procédure d'annonce
en cancérologie

Créé le 26/07/2006 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 24/10/2012)
     
     

Le dispositif d'annonce du cancer relève de la mesure 40 du plan cancer en France.

Objectif

Permettre au malade d'avoir de meilleures conditions d'annonce de sa pathologie en lui faisant bénéficier
d'un temps médical d'annonce et de proposition de traitement (consultations dédiées)
d'un temps soignant de soutien et de repérage des besoins du patient (consultation paramédicale)
de l'accès à des compétences en soins de support (psychologie, social)
d'une meilleure coordination entre la médecine de ville et les établissements privés et publics.

En pratique
Environnement
 
Bureau de consultation ou chambre du patient si chambre particulière ;
 
Présence de la personne de confiance et/ou d’une tierce personne si souhaitée par le patient ;
 
Respect de l’intimité et du confort du patient.
   
Méthode
 
Programmation spécifique (consultation longue médicale puis infirmière)
 
Annonce faite par le médecin référent du patient :
   
En présence de l’infirmière référente du dispositif ;
   
Conformément aux recommandations de pratique (INCa, LNCC) ;
   
Notée dans le dossier du patient.
 
Consultation infirmière :
   
Conformément aux recommandations de pratique (INCa, LNCC) ;
   

Recueil de données dans le dossier patient :
informations données par le médecin et l’infirmière (diagnostic, traitement et les effets secondaires) ;
réactions du patient et de la personne de confiance si présente ;
diagnostics prévalents et plan d’action.

   
Remise du Plan Personnalisé de Soins au patient notée dans le dossier du patient
   
Possibilité de rencontre le (la) psychologue et/ou l’assistante sociale

Référence :
mesure 40 du Plan Cancer (Novembre 2005) accessible sur http://www.ecancer.fr/v1/fichiers/public/recommandations_nationales_da_nov_05.pdf

Un article récent a montré que 69 % des patients porteurs d'un cancer bronchique stade IV ayant choisi la chimiothérapie n'avaient pas compris qu'il était très peu vraisemblable qu'elle les guérisse.
Cela était indépendant du niveau d'éducation, du statut fonctionnel, du rôle du patient dans la décision.
Les patients qui étaient les plus satisfaits de leur communication avec le médecin étaient ceux qui avaient le plus fort taux d'attentes inadaptées.
On peut alors s'interroger sur la valeur réelle de leur consentement éclairé, et cela peut être un obstacle à la mise en place d'un soin palliatif optimal.
Cela montre que les médecins ont une capacité à influencer la décision de leurs patients et qu'ils sont perçus comme de meilleurs communiquants lorsqu'ils transmettent une vision plus optimiste de la chimiothérapie.
On a pu aussi montre que cette "collusion" entre le patient cancéreux et le médecin jouait un rôle essentiel permettant un passage rapide par le médecin et le malade de la discussion sur le pronostic à une discussion sur les options thérapeutiques et le planning de soin, refocalisant l'attention vers un faux optimisme (Weeks, 2012).

Réf :
Cousson-Gélie F, Vernejoux JM, Bazex-Chanteloube H, Raherison C, Ozier A, Girodet PO, Taytard A. Multi-professional lung cancer disclosure to change anxiety and depression: an exploratory study. Thorax. 2008;63:658
Weeks JC, Catalano PJ, Cronin A, Finkelman MD, Mack JW et al. Patients's expectations about effects of chemotherapy for advanced cancer. N Eng J Med 2012;367:1616-25

Conflits d’intérêts : l’auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données publiées dans ce texte.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1