respir.com
respir.com
 

Un site de la Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires
Association loi de 1901 reconnue d'utilité publique
respir.com

La Revue de RespirWebConférencesDiaporamas & PrésentationsInscriptionContact

Respir.com est un site gratuit mis en ligne pour tous par la FGLMR. Il n'a pas recours à la publicité.

S'il vous est utile, aidez-nous à le maintenir en ligne (Cliquez ici).

base documentaire
contact
collaborateurs
recherche approfondie
imagerie
bibliographies
formation santé
Université de Bordeaux II
tabacologie
cas cliniques

Anatomie
Drainage lymphatique
Cancer bronchique

Créé le 09/05/2000 Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 15/05/2004)
     
     

Sommaire


Pour l'essentiel :

1/ Lésions du poumon droit

vers le hile droit
puis vers les relais   
carinaires
latéro-trachéaux droits

enfin les ganglions sus-claviculaires droits

2/ Lésions du poumon gauche
pyramide basale

   vers le hile gauche
   puis vers les relais
interaortico-pulmonaires
sous carinaires
latéro-trachéaux droits

enfin les ganglions sus-claviculaires droits

lobe supérieur gauche
   vers le hile gauche
   puis vers les relais
interaortico-pulmonaires
latéro-trachéaux gauches

enfin les ganglions sus-claviculaires gauches

ganglion sus claviculaire droit       lésion broncho-pulmonaire
ganglion sus claviculaire gauche   lésion broncho-pulmonaire du lobe supérieur gauche
                                                     lésion sous-diaphragmatique (ganglion de Troisier)

Cartographie ganglionnaire médiastinale

Des études comparant scanner et autopsie ont montré que la taille des ganglions (mesurée sur le petit axe) variait 
avec les sites ; les plus gros sont au niveau de la caréna (10mm)
avec l'âge ; la taille augmente

Les ganglions sont exceptionnellement métastatiques en dessous de 5mm.
Les ganglions ne sont jamais normaux au dessus de 20mm.

Réf :
Glazer GM, Gross BH, Quint LE, Francis IR, Bookstein FL, Orringer MB. Normal mediastinal lymph nodes: number and size according to American Thoracic Society mapping. AJR Am J Roentgenol 1985;144:261-5
Prenzel KL, Mönig SP, Sinning JM, Baldus SE, Brochhagen HG et al. Lymph node size and metastatic infiltration in non-small cell lung cancer. Chest 2003;123:463-7

En pratique
Tous les patients atteints de cancer bronchique doivent avoir, au minimum, un scanner thoracique (avec injection ; coupes jointives de 8mm et de 5mm à l'étage hilaire ; scanner spiralé). L'IRM n'est utile qu'en cas de contre-indications formelles aux produits de contraste iodés.
Un ganglion peut être considéré comme suspect dès que son plus petit diamètre dépasse 10mm.
Les prélèvements d'adénomégalies médiastinales de plus de 10mm dans leur plus petit diamètre n'ont d'intérêt que lors d'essais cliniques ou lorsqu'on estime que le résultat est susceptible de modifier la stratégie thérapeutique.

Réf :
Standards, options et recommandations. Bilan de l'extension ganglionnaire médiastinale des carcinomes bronchiques non à petites cellules. In : Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules. Ed John Libbey. 2002;Montrouge, France. pp 197-208.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Tous droits réservés
© Fédération Girondine de Lutte contre les Maladies Respiratoires (FGLMR) 2017

Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage et mentions légales, en accepter et en respecter les dispositions.

Respir.com est enregistré à la C.N.I.L. sous le n°757727 VERSION 1